A partir d’aujourd’hui, soumettez-moi vos questions jardinage ici et j’y répondrai. 99 commentaires


Et si quelqu’un pouvait vous donner les réponses à vos problèmes de jardinage ?

Vous avez des problèmes dans votre jardin ? Des remarques sur une méthode de jardinage, mais vous ne savez pas vers qui aller pour avoir de l’aide ?

Où trouver toutes ces astuces jardinage ?

Vous pouvez même être surpris par des réponses à des questions que vous ne vous êtes pas (encore) posées.

Ca vous intéresse, alors lisez ce qui suit.

Allez-y autant que vous voulez !

 

Eh oui ! vous avez le droit de poser toutes vos questions jardin que vous voulez. Pas de limite.

Posez-moi toutes vos questions jardinage dans le formulaire de commentaires en bas de la page et je vous répondrai.

Mais attention, vos questions doivent être précises et bien ciblées, du style « Que puis-je mettre dans mon compost. » ou « Comment tailler les buddleyas ? » et pas de questions d’ordre général du genre « Comment faire un potager ? »

Essayez de faire des questions bien formulées et explicites afin que je puisse bien cerner ce que vous voulez et y répondre au mieux. Pour plus de compréhension, n’hésitez pas à ajouter des détails ou des exemples qui me montre bien votre problème.

Pas de soucis, si votre demande a déjà été faites.

 

Si votre question a déjà été posée par d’autres, de façon différente ou pas, il n’y a pas de soucis. Je ferais un classement des questions en fonction du nombre de demandes et répondrai au plus vite aux questions les plus fréquentes afin d’aider un maximum de gens à chaque fois.

Je suis là pour vous aider, vous et vos amis si vous le voulez, alors n’hésitez pas à partager et faire suivre cet article par Facebook, Twitter ou par mail tout simplement (Pour cela servez vous des petits icons sous l’article.).

Profitez de cette occasion que je vous offre, à vous , vos amis et toutes vos connaissances, pour poser vos questions jardinage, pour demander des conseils sur une chose de votre jardin en particulier, tout ce qui vous passe par la tête, du moment que se soit en rapport avec le jardinage.

A partir de ce jour, venez me solliciter et je deviendrai votre conseiller jardin privé.

Mes réponses ?

 

Eh bien voilà. Si la réponse se fait en 1 ou 2 phrases, je vous répondrai directement dans les commentaires. Si la réponse demande à être plus étendue, je vous répondrai en faisant un article sur le blog.

Le but de ce question-réponse est de vous faire participer aux articles du blog, que ces articles soient des réponses à vos problèmes réels, vos questions du moment. Ca deviendra en quelques sortes vos articles.

Surtout pour être sûr de ne pas rater une réponse, peut être la votre, abonnez-vous à la newsletter afin de recevoir chaque semaine les réponses du moment directement dans votre boite mail.

Il y a un formulaire pour la newsletter en dessous de l’article.

Comment faire ?

 

Tout simplement en posant votre ou vos questions dans le formulaire de commentaire ci-dessous. Vous pouvez poser une ou plusieurs questions par commentaire. Si une question vous vient à l’esprit un peu plus tard vous pouvez revenir la poser dans un nouveau commentaire. Vous n’êtes pas obligé de poser vos questions sur cette page, vous pouvez le faire en bas de chaque article, dans le formulaire de commentaires.

Alors voilà.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà des questions en tête ? Avez-vous des problèmes dans votre jardin ? Voulez-vous que je vous aide ?

Allez-y, posez vos questions !

Voici d’autres articles qui devraient aussi vous plaire:

Vous avez aimé cet article? Partagez le sur Twitter, sur Facebook ou par mail en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous ! Merci d'avance.
Inscrivez vous et recevez un cadeau de bienvenue
Inscrivez vous ici pour être informé en priorité, par mail, des dernières actualités du site et recevoir ce guide gratuit en cadeau de bienvenue


A propos de Christian

Consultant Jardin & Espace verts - Maître Composteur - Passionné de plantes et insectes - Pour un jardin naturel et un sol fertil - de formation agronomique J'ai été pépiniéristes durant 25 ans avec 5 ans paysagiste.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

99 commentaires sur “A partir d’aujourd’hui, soumettez-moi vos questions jardinage ici et j’y répondrai.

  • signong estelle

    je vouddrais avoir des fleurs de toutes les couleurs dans une partie de mon jardin pour le printemps prochain puis je mélanger des graines et les semer ensemble ?
    en plus puis je acheter mn rosier maintenant ?
    quel rosier choisir je voudrais un rouge qui ne monte pas trop haut et qui est facile d’entretien
    merci

    • Christian de conseils jardin

      Bonjour Estelle,

      Oui vous pouvez mélanger vos graines pour semer les fleurs mais il faut séparer les annuelles et les bisanuelles ou vivaces, et les semer à des moments différents pour avoir un résultat optimum. ( je vous prépare un article pour vous expliquer).

      Pour ce qui est des rosiers, vous pouvez les planter à partir de mi octobre sans soucis. Maintenant on les trouve la plupart du temps en pots ou en mottes préssées, donc pas de problemes particuliers.
      Pour les rosiers en racines nues, il faut que les plantes aient défeuillées avant, donc attendez que vos rosiers aient défeuillés avant d’aller acheter de nouveaux rosiers en racines nues.
      Pour les variétés, il y en a tellement, je ne peux pas vous dire.

  • Tartine@iphone 4s

    Je voudrais planter des tomates dans mon potager mais l’année dernière elles ont gelées suite à un retour du froid. Quelle est la bonne période pour planter des plans de tomate ?

    • Christian Auteur du billet

      Les tomates peuvent être repiquées à partir du mois d’avril, mais ca dépend beaucoup de votre région.
      si il y a des risques de gelées, couvrez les avec un cône en plastique.

    • Christian de conseils jardin

      Bonjour Klelifa,

      Si votre compost est peu décomposé, l’idéal est de le répandre maintenant, en surface du terrain. Donc il faut faire vos plantation avant.
      Si votre compost est très décomposé, donc plutôt un terreau, vous devez le mettre en mélange avec la terre lors de vos plantation. Soit vous le mélangez dans le trou de plantation, soit vous le mettez sur la terre et l’intégrez au sol avant plantation.

    • Christian Auteur du billet

      Les cendres de bois apporte quelques éléments et oligoéléments mais ne fertilise pas réellement le jardin. Elles vont y apporter principalement du calcium (30 à 50 %) et de la potasse (13%)(bon pour les fleurs, les fruits et légumes fruits). La composition des cendres varient énormement en fonction du bois brulé. Il faut les incorporer à la terre ( surtout sur terrain calcaire et collant). 100gr/m² est largement suffisant. Si le terrain est vraiment pauvre il faut y apporter du compost ou terreau pour le nourrir.

  • Christine

    Bonjour Christian,

    Comment éliminer un vinaigrier et ses repousses????Je voudrais utiliser le tout petit morceau de terrain dont je dispose pour y cultiver quelques légumes et aussi des fleurs, mais ce satané arbre me gâche la vie!
    Merci de vos (futurs)conseils

    • Christian@ astuces jardin

      Bonjour Christine,

      Le vinaigrier (ou Rhus typhina )est effectivement un arbre très envahissant. Au plus on le coupe au plus il fait de drageons ( petits qui ressortent autour). Dans un premier temps coupez toute les plantes indésirables au niveau du sol. Puis arrachez tout les petits et racines que vous pouvez. Pour les plus gros qui restent mettez beaucoup de gros sel sur la coupe de la souche et laissez faire le temps. Pour une méthode plus rapide mais chimique vous pouvez badigeonner la coupe des souches avec un débroussaillant.
      C’est vraiment un fléau cet envahisseur.

      Bon courage.

  • ERIC 40

    Bonjour et bonne année,

    Voilà j’ai des pieds de pervenches de Madagascar et je ne sais pas si je dois ou non les tailler l’hiver afin qu’ils reprennent encore mieux la saison prochaine.

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement: Eric.

    • Christian@astuces jardinage

      Bonjour Eric et bonne année également.

      Bien sur vous pouvez ( je dirais même devez) tailler vos impatience juste avant de les ressortir au printemps. Elles deviendront ainsi de plus en plus trappues et vous donneront beaucoup plus de fleurs. Pour ce faire taillez les tiges de 1/3 avec un outils très tranchant style cutter. Attention à vos doigts.

  • C-Dalb

    Bonjour Christian, cela fait quelques semaines que je souhaite abandonner la méthode traditionnelle de jardinage. J’aimerais étendre du carton sur mon sol, mais faut-il plutôt mettre le compost sur ou en dessous du carton ??? j’ai également envie de semer de la vesce, en ce début de saison, j’aimerai l’intercaler entre mes rangs de légumes pour simplement m’en servir de paillage une fois coupée. (saison trop courte en Haute-Savoie pour l’enfouissement, les patates seront en terres passé la mi-avril). Je débute dans les engrais verts, peut-être est-ce une mauvaise idée ???

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Christel,

      Tout d’abord pour les cartons: Il faut mettre le paillage par dessus les cartons en ayant pris soins de bien mouiller les cartons avant. Vous pouvez aussi mettre du compost dessous avant, mais il faut remettre un paillage sur les cartons. D’abord c’est plus esthétique et ca évite que les cartons partent au moindre coup de vent. Une fois mise enplace vous pouvez marcher dessus pour bien tasser le tout.
      Pour ce qui est de la vesce: Si vous voulez en semer ce printemps, faites vite car il est déjà un peu tard. Après je ne pense pas que ce soit une bonne idée de semer de la vesce entre vos rangs de légumes. La vesce monte assez haut et à tendance a s’accrocher à tout, elle risque d’étouffer vite vos plants de légumes. Semez la plutôt dans un carré libre en la mélangeant avec une céréale (blé, seigle ou avoine).

      Bon semis à vous.

  • Ariane

    Bonsoir,
    je vis au Brésil dans la région de Sao Paulo, à une altitude d’environ 870m, je tente de faire un potager mais me heurte au problème des pluies très fortes qui déchirent les feuilles des jeunes plans et à celui des fourmis qui viennent couper toutes les jeunes feuilles… de plus certaines graines que j’ai ramenées d’EUROPE ne prennent pas, exemple le persil ou haricot …
    pouvez vous me conseiller.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Ariane,

      Pour protéger des fortes pluies, la solution est de mettre une toile au dessus des plants, style toile d’ombrage. Pour les fourmis il faudrait faire une décoction avec une plante qui à une forte odeur que les fourmis n’aiment pas. Ici en France métropolitaine on peut faire ça assez facilement avec de la lavande, de la menthe, de la tanaisie. Vous pouvez essayer en faisant une infusion de citron très corsé avec beaucoup d’écorce. En général, les fourmis n’aiment pas trop le citron. Sinon faites un purin avec du tabac ( les mégots de cigarettes sont parfait ) et pulvérisez le dessus vos plantes attaquées par les fourmis. Ca devrait les faire changer d’objectif.
      Pour les semis de légumes, il est toujours préférable de trouver des graines locales, adaptées au climat.
      Je viens de vérifier, à priori il fait chaud et pluvieux chez vous en ce moment . Ca ne devrait pas poser de problème avec les haricots. Est ce que vos graines ne sont pas trop vieilles ?
      Pour le persil, essayer de le recouvrir avec un peu de paille ou un bout de tissus fin jusqu’à ce qu’il germe. Bien souvent c’est le trop de lumière qu’il l’empêche de sortir.

  • helene

    j’habite au mexique,j’ai ramene des bulbes de muguet(j’adore),un conseil:que faire avec eux???? interieur?exterieur?? j’aimerai qu’ils restent en pot. merci pour me conseiller que faire?????

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour et bienvenue Héléne,

      Mettez votre muguet dans de gros pot avec une terre riche en humus et gardez les en extérieur dans un endroit à l’ombre. N’oubliez pas de les arroser souvent, il faut que la terre reste fraîche.

  • majdzik

    Bonjour,

    Merci pour ce site que je découvre. Une première question. J’habite en Belgique dans le sud et pas loin de la frontière française. Pour la première fois j’ai planté des artichauts. Un seul légume comestible sur 5 plants. On m’a signalé que le gèle en hiver est très néfaste. Par chez moi il peut geler jusqu’à – 15 degrés. Comment faire pour les garder pour l’année prochaine ? Merci pour votre réponse et bonne continuation. Amitiés
    Raymond

  • Christian@conseils jardinage

    Bonjour Majdzik et bienvenue sur le blog.

    Il suffit de bien couvrir chaque touffe de plans d’un bon paillage ou un gros tas de feuilles mortes pour limiter au maximum le gel. Si il fait vraiment très froid vous pouvez en plus couvrir ses tas d’un film de protection hivernale. N’oubliez pas d’enlever le tout dès les 1er beaux jours pour éviter les pourritures dû à l’humidité.

  • Laurence

    Bonjour,
    Le jardinage sans travail du sol peut il se faire lorsque il y a non seulement des vers de terre mais aussi des vers blancs et des vers fil de fer ?
    cordialement
    Laurence

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Laurence

      Le jardinage sans travail du sol influe énormément sur la présence des vers de terre, vu que l’on détruit moins de vers, ceux ci se reproduisent sans soucis et c’est très bon pour le terrain.
      Pour les vers fil de fer, c’est une autre affaire, mais le jardinage sans travail du sol n’y changera rien. Le fait de ne pas retourner la terre n’augmente pas la présence de ces vers là. Pour les éliminer il faut trouver une autre solution (piège à pomme de terre ou autre).

  • majdzik

    Bonjour,

    J’ai semé du seigle le 18 octobre 2012. Il est haut de 10 cm. La période a-t-elle été mal choisie pour le semis ? Que dois je faire maintenant que nous sommes bientôt en avril ?
    J’ai un rosier sur tige. Il a fait des rejets tout le long de cette tige. Malgré qu’il gèle encore la nuit à -5°, puis les couper et dois je mettre une protection ?
    Idem pour un poirier planté voilà deux ans ?
    au mois d’ avril peut-on encore couper des fines branches à un vieux pommier ?
    Merci pour vos réponses et bonne continuation.
    Amitiés
    Raymond

    • Christian de conseils jardinage

      Bonjour Majdzik,

      Pour le seigle c’est normal qu’il ne soit pas haut à cette époque si. Si tu veux planter à sa place, détruit le sur place, sinon laisses le jusqu’à ce que tu ai besoin du coin.
      Pour le rosier tige, coupes toutes les bourgeons qui se trouve sur la tige. Bien souvent ils sont greffé en tête et donc la tige ne donne pas les même fleurs. Les bougeons de la tige se comportent comme des gourmands habituels des rosiers greffés. Il n’a pas besoin de protection.
      Idem pour le poirier.
      Les branches fines peuvent être coupée à n’importe quelle époque sur un fruitier, mais attention à ne pas couper celles qui portent les boutons de fleurs et donc de fruits.

  • majdzik

    Bonjour Christian,

    Merci pour vos réponses qui me sont très utiles.Je vais laisser mon seigle pousser et couper mes arbres suivant vos conseils.
    Amitiés et bon wekend de Pâques.
    Raymond

  • astrid

    bonjour,
    voilà nous faisons construire et nous emménagerons en mars 2014.
    nous avons essayé de faire des boutures de laurier car nous avons un terrain en forme de trapèze donc 4 côtés à planter une haie + portail. nous avons donc fait nos boutures en novembre 2011, ça a été long avant que ces boutures soient bien accrochées à la terre mais ça y est nous avons une quarantaine de boutures prises dans nos bacs à fleurs sur notre terrasse car nous sommes en appartement et autant chez nos amis. des petites feuilles commencent à sortir , et on aimerait savoir quand il faudra les retirer de nos bacs pour aller les mettre en attendant la construction sur notre terrain , on a penser les mettre dans des pots et pour pas que les ouvriers nous les écrasent on voudrait les mettre au fond en attendant de les mettre aux endroits voulus, c’est sur qu’on en aura pas assez mais on a de quoi faire deux côtés du terrain. et une autre question à quelle période c’est mieux de retirer des plants de fleurs surtout des plantes pour bordure on a trois variétés qu’on aimerait récupérer, qu’elle est la période pour déplanter et replanter des fleurs et arbustes? merci pour vos conseils

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Astrid
      et bienvenue sur le blog.

      Pour les lauriers, il va falloir attendre au moins jusqu’à mi-octobre avant de les transplanter. Pour tes plants de fleurs, il faudrait savoir de quelles espèces il s’agit.

  • astrid

    bonsoir
    merci pour votre réponse, donc mes boutures de laurier je les laisse dans nos bacs à fleurs jusqu’à mi octobre au fait c’est novembre 2012 qu’on les a faits.
    pour les fleurs ceux sont surtout des vivaces la corbeille d’argent , une variété avec de petites fleurs jaunes et une autre de fleurs rouges je connais pas le nom, j’ai un petit sapin et aussi un orthensia qui m’a fait une fleur l’année dernière et que j’ai mis en pot .
    mon mari a trouvé votre site intéressants et nous ne manquerons pas de venir vous demander des conseils lorsqu’on emménagera .
    à bientôt
    astrid

    • Christian Auteur du billet

      Pour les lauriers, ce n’est pas une histoire d’age des boutures, c’est qu’il faut attendre le moment de repos végétatif des plantes pour transplanter.
      Les corbeilles d’argent sont très costaud vous pouvez les transplanter n’importe quand du moment ou vous coupez au moins la moitié du feuillage. Oui ca fait peur mais c’est comme ça que ça marche bien. N’ayez pas de craintes, elles reprendront vite leur volume. Pour les autres plantes si je n’ai pas le nom je ne peux pas vous dire.

  • pfertzel myriam

    bonjour,
    que puis-je choisir comme plante d’intérieur pour boucher une vue. Je voudrais mettre une jardiniere surélevée et que cela fasse office de muret pour cacher ce qui est derrière, quitte à mettre cote à cote plusieurs plants similaires. Il n’y aura pas de lumière directe à cet endroit
    merci

  • Raymond

    Bonsoir

    Un petit problème sur mes tomates. Depuis ce matin , j’ai vu de minuscules insectes blancs par dizaine. De plus les feuilles sont devenues toutes collantes et les tomates également. Les tomates sont en pots et dans une court avec toit ondulé en plastique. Pouvez vous me dire ce que c’est ? Un traitement éventuel et les tomates sont elles encore comestibles.
    Merci pour vos réponses et bonne continuation.
    Amicalement.
    Raymond.

    • Christian @ conseils jardinage

      Bonjour Raymond,

      Je pense qu’il doit s’agir d’aleurode (mais il faudrait des photos pour être sur). C’est très courant sur les tomates.

      2 ou 3 pulvérisation espacée de 2 jours avec le mélange suivant devrait faire l’affaire: 1 litre d’eau, une cuillère à soupe de savon et 1 de vinaigre blanc.

      ca pourrait être aussi des pucerons lanigères.

  • Raymond

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse. Renseignement pris sur internet et avec photo , celà semble bien être des aleurode. Je vais donc appliquer votre remède.
    Peut-on malgré tout manger les tomates ?
    Encore merci et bravo pour tous vos conseils.
    Amicalement
    Raymond

  • Raymond

    Bonjour

    Voici encore une séries de questions et une grande soif d’apprendre.
    Je voudrais réorganiser mon potager pour l’année 2014. Pour celà , j’aimerais avoir votre avis sur la rotaion des légumes.En 2012 (car en 2013 j’ai semé de la phacélie et rien cultivé après), voici mes rotations : pdt ensuite – grains – feuilles – fruits et enfin racines. Qu’en pensez vous ? Il y a t-il une erreur ? Feriez vous autrement ?
    Deuxième question : en fonction des rotations que faut il semer comme engrais vert avant ou après chaque famille de légumes pour que celà leurs soient profitable ?
    Merci pour vos conseils et tous vos articles. Bonne continuation.
    Amicalement.
    Raymond.

  • Raymond

    Bonjour

    C’est encore moi et je m’en excuse. Désolé d’être autant demandeur de conseils.
    Voilà j’ai enlevé un peu partout dans mon potager des mauvaises plantes càd : des rempants , rumex, fanes de pdt et tomates . Dans un autre coin des ronces de muriers.
    Ma question est celle-ci : que dois je faire avec ? Pour l’instant tous est mis dans des sacs, bassine et sceau. Peut-on les mettrent (rempants, rumex fanes de pdt et tomates etc)sur le compost malgré qu’ils soient en graines ? N’y a- t- il pas un risque que tous repoussent l’année prochaine ? Si elles restent dans un sac pendant 15 jours peut-être que les graines vont déjà pourrir et il n’y aura plus de risques ?
    Merci de me répondre et pour tous vos conseils. Bonne journée et à bientôt.
    Amicalement.
    Raymond.

  • Liliy

    Bonjour,
    je suis une grande fana des bougainvilliers mais je ne vis pas dans le Sud Est… à leur grand dam !
    Je n’arrive pas à trouver beaucoup de choses sur Internet à leur sujet. Les forums regorgent de conseils donnés entre novices qui contredisent des infos plus « officielles ».
    Les sites officiels donnent des informations qui pourraient convenir à toute plante fleurie mais qui semblent contradictoires avec ce que demande le bougainvillier : comme de rempoter régulièrement dans un pot plus grand alors que pour qu’elle fleurisse elle doit souffrir donc être à l’étroit, arroser régulièrement alors qu’idem elle a besoin de souffrir (et il suffit de voir l’état de ceux d’Espagne pour douter), il est aussi fait mention d’engrais mais ça contredit aussi la souffrance pour favoriser la fleuraison (d’ailleurs quelqu’un sur un forum s’est retrouvé avec un bougainvillier tout de vert vêtu, mais pas de fleurs !). Bref, je suis un peu perdue !

    J’imagine qu’il faut qu’il soit à l’étroit tout en ayant du substrat donc rempoter toutes les x années. Arroser mais en laissant sécher complètement la motte entre deux. Un engrais peut-être mais adapté : en ce cas comment le fabriquer soi-même, votre article pour faire son propre engrais fait envie mais j’imagine que cela ne convient pas à toutes les plantes ?
    En espérant que vous connaissiez un peu ce petit joyau… j’espère que vous aurez des conseils à me donner ! et en vous remerciant !
    Liliy

  • Christian Auteur du billet

    Faire souffrir ? je ne suis pas du tout sur que ce soit une bonne idée. En Espagne, les bougainvilliers qui sont plantés en extérieur ont tout la terre qu’ils veulent et pourtant ils fleurissent à merveilles.
    Je vous conseille juste de très peu les arroser et pour l’engrais il faut qu’il y ait que très peu d’azote dans la formule.

  • BERNARD

    Bonjour,

    J’ai entendu dire que les tourteaux de ricin étaient efficaces contre les larves de hannetons en attente dans le sol.
    Avez-vous déjà testé ?

    Merci pour votre réponse et continuez.

    Cordialement
    Bernard

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Bernard,

      Non je n’ai jamais testé pour ça, pour la bonne raison que je ne trouve pas de larves de hannetons dans mon jardin.
      Par contre je peux vous dire que ça repousse bien les courtilières.

  • Raymond

    Bonjour,

    J’ai une question sur les artichauts.
    J’ai lu :  » en hiver couper les tiges qui ont fleuris, les feuilles de moitiés et attachez les avec une ficelle.  » J’ai un plant et très très proche (collé même) des petits artcihauts.Quand on dit couper les feuilles de moitiés qu’est que celà veut dire ? Dois je couper la moitié de la feuille sans la tige ou la feuille + la motié de la tige ? Dois je le faire également sur les repousses de petits artichauts collés au plants mère ?
    Merci pour vos réponses et bonne continuation.
    Amicalement.
    Raymond

  • FARIDA

    bonjour,
    J’habite en Franche Comté à Besançon plus précisément. Je loue un jardin à l’association des jardins familiaux sur un site neuf. Donc terre « neuve ». J’ai planté des épinards d’hiver mi septembre (je devais m’absenter un mois) il commence à pousser mais il a les feuilles extérieures qui ont le bout jaune (même phénomène chez mes voisins). IL pleut beaucoup surtout en ce moment et la terre est argileuse. Que faut il faire ? merci

  • Baches Méditerranée

    Le jardinage, c’est typiquement la chose pour laquelle il n’y a pas forcément de méthode toute faite. Je trouve ça super de pouvoir poser directement ses questions et d’avoir une aide personnalisée. On apprend des choses et on a des réponses au cas par cas. J’adhère !

  • Claudine

    J’ai une armature pour un tunnel de 6m de long et on m’a donné de la bâche pour la couvrir. Je ne sais pas comment faire pour la poser. Je sais qu’il faut mettre des clips à chaque bout pour la maintenir mais faut-il que je mette du fil de fer, dedans, dehors et de quelle façon ? Comme j’habite à la montagne ce tunnel me serrait d’une grande utilité pour certaines cultures (tomates par exemple. Merci et bravo pour votre site qui m’est très utile.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Claudine,

      mille excuses pour la réponse tardive.

      Pour votre serre il faut mettre des fils de fer sur la longueur afin de servir d’appuis pour le plastique. Comme vous êtes en montagne, il faut en mettre plus serré sur le dessus et aller en écartant plus au fur et à mesure que vous aller vers le bas des arceaux. disons 30 à 40 cm en bas et plutôt 15 cm en haut. est ce clair ?

  • FARIDA

    Bonjour,
    Super de regrouper toutes les questions en une seule rubrique.
    J’ai planté des épinards d’hiver (Franche Comté) en octobre -novembre. Comme les feuilles étaient petites, j’ai tout laissé sur place comme engrais vert. Mais je vois que les pousses reprennent, puis-je les laisser pour une nouvelle récolte ou dois- je les enlever pour une autre culture. Je voudrai mettre à la place des petits pois qu’il faut semble -il semer ces temps ci.J’avais mis une grande parcelle . Peut-être faire moitié moitié ! (c ‘est un jardin potager neuf !)
    Merci

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      Tu peux bien entendu laisser repousser tes épinards pour faire une nouvelle récolte. Si les feuilles d’avant étaient petites, je te conseille d’arroser tes épinards avec du purins d’ortie pour les fortifier et avoir de grosses feuilles. Tu peux aussi en détruire une partie pour semer tes petits pois. Vu que tu dis que tu avais fait une grande parcelle d’épinard, à ta place je travaillerai au milieu de celle ci juste des raies pour semer les petits pois et ainsi tes petits pois auront les pieds au frais ( sans besoin de paillage) et tes épinards profiteront de l’azote fixé par les petits pois (qui sont des légumineuses). C’est ce que j’appelle une culture « gagnant/gagnant ».

  • FARIDA

    Bonjour,
    cet hiver j’ai paillé mon potager avec des feuilles mortes et du carton. Il avait déjà beaucoup plu. Cet hiver pratiquement pas de neige contrairement aux autres années mais beaucoup de pluie.
    Et là j’ai l’impression que sous le paillage la terre est plus trempée que dans les endroits que je n’ai pas pu couvrir. Peut être une simple impression ou ai-je fait une erreur en paillant sur un sol mouillé.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Farida,
      C’est plus mouillé sous le paillage car il y a beaucoup moins d’évaporation. Si tu veux que ça sèche plus vite et que la terre se réchauffe plus vite, retires le paillage temporairement et tu le remettra plus tard dans la saison.

  • FARIDA

    Bonjour,
    Je cultive mon jardin « au naturel ». Comme c’est un nouveau jardin, j’ai fait des parcelles de vivaces et des parcelles pour mon potager. J’ai deux allées de 80 cm de large et qui coure sur la longueur du jardin et je ne veux pas mettre pierre bois ou autres matériaux. Je veux laisser au naturel Je ne veux pas de gazon. Que pensez vous d’une prairie fleurie courte, peut on alors marcher dessus. Ma demande est en fait que puis-je semer sur mes allées mais sans passer de tondeuse ? Le jardin appartient à l’association des jardins familiaux et il y a plein de choses que nous ne pouvons pas avoir ex une tondeuse) Merci
    Merci

  • FARIDA

    J’ai un laurier sauce de 2 ou 3 ans. Quand je l’ai acheté il était tout petit. Le premier hiver, il a gelé sur une partie mais au printemps suivant il a repris. Nous avons changé de jardin. Le laurier a l’air de bien se porter(cet hiver je l’ai protégé) mais il reste tout petit il fait des feuilles mais n’a pas l’air d’avoir grandi du moindre cm. Le laurier a-t-il une croissance très lente ou le mien a-il besoin d’un coup de pouce. Comme on m’avait dit d’éviter de planter un laurier sauce dans le potager je les fait dans ma parcelle de vivaces. Est-ce une erreur.
    Merci pour vos conseils toujours judicieux

    • Christian

      Bonjour,

      Le laurier sauce est une plante qui pousse plutôt vite, après avoir passer la première année à bien développer son système racinaire. Bien évidement si il a gelée la première année, il ne doit pas avoir toutes les racines qu’il devrait. Mettez lui 1 ou 2 kg de compost fait au pied et arrosez le avec un purin de consoude, ça va l’aider à bien repartir.

  • FARIDA

    j’ai planté une petite fougère (je ne me souvient plus de quel type) pour l’élaboration d’un jardin zen, mais mon jardin est en plein soleil pratiquement toute la journée. Aussi n’et-elle pas très belle, elle est plutôt raplapla et un peu jaunâtre et brunâtre. Que faire ?
    Merci, Je sais que je reviens régulièrement vers vous, mais jusqu’à présent j’ai toujours été convaincue et satisfaite de vos conseils

    • Christian

      Bonjour,

      les fougères aiment plutôt la mi-omdre donc il faut trouver une solution pour lui fournir, exemple planter un arbuste qui lui fera de l’ombre. Le fait qu’elle soit jaunâtre vient probablement du sol. Une grosse partie des fougères sont calcifuges (elles n’aiment pas les terrains calcaires) donc il faudrait savoir comment est votre terre, savoir son Ph.

  • FARIDA

    J’ai un jardin géré par l’association des jardins familiaux. C’est un jardin neuf avec une terre argileuse, donc beaucoup d’amendement nécessaire. Mes voisins jardiniers utilisent du terreau pris le long d’un chemin public mitoyen. Ce chemin est envahi par les mauvaises herbes. Mais voilà, ces jardiniers sont envahis par les « mauvaises herbes »qui étouffent les semences fines. Je pense utiliser ce terreau plutôt en automne y semer de la phacelie ou de la moutarde et au printemps faire un faux semis; Q »en pensez-vous ? Si je le mettais dans le composteur en attendant ?
    Nous avons un jardin abandonné depuis au moins 6 ans. Je pense y prendre de la terre qui me semble très belle, ) argileuse quand même car dans le même secteur). Elle est très fine, elle est complètement recouverte par l’ancienne végétation Le sol est pratiquement tapissé par les fraises des bois. Qu’en pensez vous ?
    Entre la premier et deuxième option laquelle recommanderez- vous.
    D’autre part, comme je dois m’absenter j’ai paillé les carrés potager avec du carton, mais j’ai pu avoir des feuilles de tuilla. Que pensez vous du paillage par le tuilla .
    Merci infiniment pour tous vos conseils précieux.

  • Daniel

    Bonjour,
    je viens d’enlever un vinaigrier qui avait bonne douzaine d’années. Maintenant subsiste le problème des repousses, qui sont envahissantes et se multiplient. Je n’arrive pas à éradiquer. Existe t-il une solution ?
    Merci pour votre aide et vos précieux conseils

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,

      Je ne connais pas de méthode naturelle réellement efficace. Le mieux est de couper les rejets au niveau du sol et de mettre quelques gouttes de débroussaillant (chimique) sur la coupe. Pour que ce soit vraiment efficace, il faut pratiquer à partir d’octobre, quand la sève commence à redescendre. C’est vraiment coriace comme plante, il va falloir vous armer de patience.

  • FARIDA

    Bonjour,
    Ce sont d’autres travaux au jardin.
    Il commence à faire frais. Dans certains endroits de la ville de Besançon (Franche comté),le sol est bien blanc le matin pour reverdir avec le soleil !!. Traditionnellement à part l’an dernier où nous n’en n’avons pratiquement pas eu, l’hiver est assez rude.
    J’ai encore quelques fenouils assez jeunes, faut-il les protéger ? Vont-ils encore enfler ou est-il déjà tard ?
    Merci

  • FARIDA

    Bonjour,
    J’ai fait une étrange surprise cet après midi. En nettoyant mes pieds de fraisiers, j’ai trouvé un petit tas de grains de maïs sous les feuilles de l’un d’eux. Des voisins jardiniers cultivent du maïs et il y a plein de corbeaux qui viennent et apparemment ils adorent! quelqu’un a t il une idée sur le petit cachottier ? un corbeau ou une bestiole ?

  • FARIDA

    Bonjour,
    Il commence à faire froid. J’ai déjà semé la phacélie mais elle est encore très basse. Vu le temps qu’il fait (il a même neigé sur le haut comme on dit chez nous) je doute qu’elle fleurisse. J’ai déjà mis des feuilles mortes pour protéger aromates, poireaux plantes… Je voudrais savoir si je peux mettre des feuilles sur la phacélie , histoire d’enrichir et d’aérer la terre d’ici le printemps. Autre question : faut-il mettre le fumier sur la terre nue ou peut le mettre sur l’engrais vert
    merci

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Farida,

      Je doute aussi qu’elle grandisse beaucoup et fleurisse maintenant.
      si la phacélie est semée serré, les feuilles risquent plutôt de l’étouffer. si le semis est bien espacé, il est possible d’y intégrer des feuilles mais broyées.
      Vous pouvez tout à fait mettre le fumier sur l’engrais vert, les deux vont se décomposer en même temps.

  • FARIDA

    Je suis grande consommatrice de vos avis et conseils, aussi je reviens vers vous. Mon jardin est prêt pour l’hiver. J’ai planté de nouveaux bulbes d’ailliums et d’iris. Je constate qu’ils sont déjà sorti de terre. Je pensais qu’ils sortiraient de terre au printemps !!! Est-ce normal ?
    L’année dernière j’avais planté des freesias qui n’ont pas fleuri cet été , ni même sortis de terre . Je ne suis plus très sure mais je crois que je les avais planté au printemps je les ai déplacés vers septembre (en fait il me semble qu’ils étaient étouffés par l’herbe). Ils ont fait de belles feuilles. Puis- je les laissés sur place ( j’ai protégé par des feuilles mortes) sachant qu’il faudrait planté les bulbes en automne ? PS Les feuilles sont tjs d’un très beau verts
    merci

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      Pour les bulbes qui sont déjà sortis, c’est du au climat doux de cet automne mais il n’y a pas de soucis.
      Pour vos freesias, il faut les laisser en terre tant qu’il y a des feuilles, ils nourrissent leur bulbes et seront plus beaux l’an prochains, mais vous devez arracher ces bulbes avant que le sol ne gèle car les freesias gèlent. Il vous faudra les rentrer à l’abri et les remettre en terre au printemps après les gelées.

  • aubin jacques

    j ai semer des salades et aussi des epinards j arrose a la raie c est a dire que je fais couler l eau de chacque cote de mes semis je sais pas si faut que l humidite monte jusque au haut sommet ou simplement a la moitie des raies en faisant comme ca on durcit moins la terre que si on arrose a l arresoir merci

  • astrid

    j’ai une question qui n’a rien avoir avec le jardinage mais le jardin.
    ça fait deux ans que nous habitons dans notre nouvelle maison et cette année je suis piquée de partout , on me dit que c’est des aoutâts. comment m’en débarrassés , j’ai des allergies . je me souviens pas que l’année dernière j’ai autant été piquée, est ce du aux copeaux de bois que nous avons mis autour de la maison dans les haies ou le ruisseau à 6m d’un côté de la maison? merci pour votre aide

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      Effectivement vous avez les conditions parfaites pour avoir beaucoup d’aoûtats. Ils aiment les gazons ombragés et humides, les zones près de l’eau. Les aoûtats sont très actifs de juillet à septembre.
      Ce sont des acariens et donc n’aiment pas le souffre. Dans votre jardin commencez par tondre très court votre pelouse et pulvérisez y du souffre sur toute la surface. Il existe également des acaricides, mais ça tue tous les acariens et donc ce n’est pas très bon pour votre jardin et l’environnement. Ne pas oublier que les adultes d’aoûtats sont très utiles car prédateurs de nombreuses insectes nuisibles et sont totalement inoffensifs pour l’homme (seul les larves piquent l’homme).
      Vous pouvez également poudrer vos vêtements de jardin avec du souffre en poudre, mélangé à part égale avec du talc , ça assure une très bonne protection car répulsif pour les acariens.

      • astrid

        merci pour la réponse.je vais essayer cela, donc le copôt dans les haies n’est pas idéal pour moi …
        une autre concernant le jardin , j’ai qq plants de tomates qu’on appelle tomate noire russe j’avais reçu ces graines, elles sont encore vertes , dois je les laisser mûrir ou les rentrer , les plants sont lourds et je remarque qq craquelures au niveau chapeau de la tomate , habitant l’eure et loir , elles ont une bonne taille

        • Christian Auteur du billet

          les copeaux ne gênent pas car je présume qu’ils sont sont des arbustes et donc dans une zone où vous n’allez pas.
          Pour les tomates, il faut attendre qu’elles se colorent sinon ça ne vaut rien.

  • Raymond Majdzik

    Bonjour Christian

    Je reviens vers vous avec une question sur les adventices.
    En effet, j’ai beaucoup de liserons et autres chiendents et chardons. Quel est la meilleur solution pour éviter que mon composte ne soit infesté de graines et donc nourri à nouveau mon potager. Je ne peux les jeter ailleurs. Sur le net j’ai lu : faire tremper dans l’eau (combien de temps et avec la terre?), les faire sécher au soleil(avec la terre ?), les mettre dans un sac(combien de temps ?).
    Merci pour vos réponses et bonne continuation.
    Amitiés

    Raymond

    • Christian Auteur du billet

      Si vous faites un gros tas de compost et donc qui monte en température, alors il n’y a aucun soucis avec liseron et chiendent, ils seront détruis.
      sinon:
      -les faire sécher au soleil mais il faut qu’il fasse très chaud et sec longtemps pour que ce soit efficace.
      -les mettre dans un sac: oui jusqu’à qu’ils se compostent seul ( 7 à 12 mois)
      -les mettre dans un bac d’eau: c’est la meilleur solution. Il faut attendre que les herbes pourrissent vraiment (2 à 3 semaines suivant la T°). Le jus obtenu fais un bon engrais et le reste sur le compost. La terre ne gêne pas, mis à part que c’est plus difficile de vider le bac.

  • Carole

    Bonjour, j’ai voulu mettre une bande de gazon sur ma terrasse d’appartement. J’avais 25 cm de hauteur de terre, j’ai donc acheté des rouleaux de gazon et c’était parfait mais est-ce parce qu’il a beaucoup plus quelques mois après, des plaques sans gazon sont apparues et c’est devenu une horreur ! Pensez-vous qu’au printemps je pourrais rattraper cela en mettant des graines de gazon spécial regarnissage et récupérer quelque chose de correct ? Merci.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Carole,
      oui c’est tout à fait faisable.
      Quand il y a très peu de terre comme c’est votre cas, il faut faire des arrosage très régulier mais sans excès et être sur que ce soit bien drainé en dessous si non le gazon a des coups de chauds et de noyade qui le détruit à très court terme.
      Pour avoir une rétention d’eau plus régulière apportez y du compost fin.

  • Raymond Majdzik

    Bonjour Christian,

    Voilà quelques années que je fais on potager l’ancienne. Pour ne plus travailler le sol, je suis passé au engrais vert et à la couverture du sol.
    Pour la couverture du sol , j’utilise parfois des feuilles, des tontes d’herbes et des déchets ménager à la façon compost de surface. Pour l’hiver, j’utilise des carton recouvert de compost pas encore décomposé de terre, adventices et autres déchets ménager.
    Malheureusement pour moi, mon jardin donne de moins en moins. Plus de carottes depuis 3 ans. L’année passée j’ai dû planté 3 fois les potirons et courgettes. Toujours pas de carottes. Cette année cela est encore pire : pas de carottes, bettes, petit pois très peu sur la ligne, pas de chicorée witloof.
    J’ai lu que la fonte des semis serait la cause. J’ai lu je cite : « Botrytis, Fusarium, Phytophthora, Pythium … : les responsables

    Spores de fusarium
    Spores de fusarium

    Les responsables de la fonte des semis sont divers champignons microscopiques, qui se nourrissent de matières organiques en décomposition et qui se déplacent dans le sol, via l’eau pelliculaire présente. Ils peuvent se trouver naturellement dans la terre (ils ont la capacité de passer l’hiver, sous des déchets du jardin ou du potager), dans les terreaux ou sur les graines. Lorsque les conditions de cultures sont défavorables, les champignons parasitent semis et plantules, stades où la plante se trouve vulnérable aux attaques. »
    Qu’en pensez vous ? Que dois je faire pour éliminer ce problème ? Dois je continuer ma pratique de jardinage sans retournement du sol et compostage en surface ? Je suis complètement perdu et désespéré.
    Merci beaucoup
    Raymond

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Raymond,

      Votre technique de jardinage est très bonne, n’en changez pas. Ceux sont probablement vos apports organiques qui ne sont pas bien équilibrés. Il faudrait apporter plus de lignines (bois). Les feuilles mortes et le carton sont bien des matières carbonées, mais elles ne remplace pas les bienfaits du bois.
      Si votre soucis vient réellement d’une maladie fongique (champignons:Botrytis, Fusarium, Phytophthora, Pythium …) il vous faut alors combattre en apportant des champignons qui auront une action antagoniste à ceux qui vous pose problème. Pour ce faire il faut apporter un compost fongique (qui contient la plus grande variété de champignons possible). les champignons se nourrissent principalement de matières dures (bois=lignines) donc pour faire un compost fongique, il faut y apporter beaucoup de broyat de bois. Lorsque votre compost fongique est à terme vous l’épandez dans votre potager et l’incorporez juste aux premiers cm de terre. Vous pouvez également mettre directement du broyat de bois sur vos parcelles (technique du BRF) mais la correction va demander un peu plus de temps.
      lorsque vous aurez retrouvé un équilibre fongique, n’oubliez pas de mettre 2 à 3 fois par an un peu de broyat de bois sur vos parcelles et tout devrait aller bien.

      Mon potager fonctionne comme ça, sans aucun produit chimique, même pas de bouillie bordelaise, tout est gérer et soigné avec des paillages, compost et jus de composts différents.

      bonne continuation et tenez moi au courant de l’évolution.

  • ADANE Nicole

    7 septembre 2016
    Bonjour
    Mes thuyas sont envahis de ronces et ils s’étendent sur environ 200 m tout autour du jardin.
    Puis-je asperger les feuilles des ronces avec du vinaigre blanc sans faire souffrir le thuya ? Les voisins se servent d’herbicide chimique évidemment très efficace mais cela ne me plait pas trop et en plus j’ai de nombreux chats et les produits sont toxiques.
    Je suis âgée et je ne peux plus me coucher sous la haie pour couper la tige des ronces.
    Merci de me répondre
    Cordialement – Nicole ADANE

    • Christian Auteur du billet

      Non le vinaigre brulerait votre haie de thuya.
      Dans ce cas là, la seule solution vraiment efficace est de couper les tiges à leur base et de mettre quelques gouttes d’un produit désherbant sur chaque coupe. Oui c’est un gros travail, il va falloir que vous trouviez quelqu’un pour vous aider.

  • ADAM Christine

    Bonjour Christian,

    J’ai mélangé du tourteau de ricin dans la terre de mes jardinières recevant des impatiens. En effet, l’an dernier, elles ont toutes été mangées par les vers blancs des hanetons.
    J’en ai mis environ 30% du volume de la terre.
    Est-ce que j’en ai mis trop ? Y a t’il un risque de « brûlure » des racines ?
    Merci de votre réponse !
    Je découvre votre site, c’est une mine d’or ! Bravo !
    Belle journée ensoleillée !
    Christine

    • Christian Auteur du billet

      30% ? C’est beaucoup trop ! le dosage en rempotage est plutôt de 5%. Vous n’avez pas le risque de bruler les racines mais vous avez beaucoup trop d’azote et les plantes auront donc du mal à fleurir quand le tourteau se décomposera. Vous avez tout de même le risque de voir se développer des pourritures dans votre terre.

  • cougnaud

    Bonjour, devant ma maison j’ai 2 bouleaux dont un est bien malade, ses feuilles jaunissent et tombent. De quelle maladie s’agit -il ? il y a t-il un traitement ? merci de votre réponse.

  • Rose de ville

    Bonjour Christian,
    j’essaie de retaper un jardin à l’abandon et s’y trouvent 4 rosiers qui ont grandit jusqu’à passer par dessus le mur et fleurir de l’autre côté (3mètres).
    J’aurais souhaité les redescendre (les diminuer à 1m de haut environ) dans le jardin afin de pouvoir profiter de leurs fleurs. Mon premier réflexe eu été de les couper à la hauteur souhaitée et attendre qu’ils repartent mais il n’y a pas de feuilles sur la partie basse de ces rosiers, cela ne risque-t-il pas de les tuer? as-tu une autre technique plus adaptée? une saison privilégiée?

    Enfin, le lierre et le liseron sont bien installés dans le terrain et depuis quelques années, je les arrache progressivement mais j’imagine qu’il va falloir rebouster les sols, le crottin de cheval te parait une bonne idée?

    merci d’avance,
    au plaisir de te lire,
    Elodie

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Elodie,

      Oui tout à fait, le crottin de cheval est un bon revitalisant de sol de par son apport de minéraux et vie bactérienne. L’idéal est de le mettre sur le sol sans l’enterrer et de le couvrir avec un paillage.
      Pour votre rosier, si vous voulez des fleurs à 1M, il va falloir le tailler à 20-30cm du sol. La bonne saison est le mois de mars. Il faudra ensuite le retailler plusieurs fois dans l’année pour ramifier les branches. Avec cette méthode vous n’aurez pas de fleurs durant une année, mais plein l’année suivante.