Olivier et forte gelée – Attention. 75 commentaires


 

OlivierLes gros oliviers sont devenus très à la mode depuis quelque temps. Pour  la plupart, ils sont importés d’Espagne ou  d’Italie. Ce ne sont , en général, pas les même variétés qu’en France et elles ne résistent pas si bien au froid, alors attention. Si vous avez récemment planté un de ces oliviers, je vous conseille de lire la suite…

Eh oui, c’est un effet de mode qui dure depuis quelque temps. Tout le monde veut son olivier dans son jardin. On en trouve de toutes les tailles, du simple petit olivier de 5 ou 10 ans jusqu’aux oliviers plus que centenaires, au très gros tronc. J’ai même vu des oliviers millénaires être vendus et déplacés. Je trouve qu’il n’y a pas beaucoup de respect pour ces arbres vénérables.

Si vous aussi, vous avez cédé à la tentation et avez planté un olivier récemment dans votre jardin, prenez-en grand soin, surtout en ce moment avec les grands froids qui sévissent.

Résistance des oliviers au gel.

 

Les oliviers résistent en général assez bien au froid quand ils sont plantés depuis plusieurs années. Les branches commencent à être touchées vers –10°c –15°c et le tronc dépérit vers –20°c. Mais pour ce qui est des arbres récemment plantés, il n’en est pas de même. Sans protection, les plus petits meurent dès –10°c et les gros ont de gros problèmes dès les –12°c –14°c. Les dégâts sont d’autant plus graves et rapides que les jours précédents ont été doux. C’est le cas cette année. Les mois de décembre et janvier ont été très cléments, avec des températures très douces et  voilà que février arrive avec des températures extrêmes en quelques jours. Le temps doux a permis à la sève de circuler dans les branches et le tronc de votre olivier, mais avec ces fortes gelées arrivées subitement, tout gèle en provoquant des dégâts irrémédiables.

Comment protéger un olivier du gel ?

 

Vouloir protéger les branches et le haut du tronc me parait très illusoire. Par contre pour les racines, c’est simple et indispensable. Les oliviers font beaucoup de fines racines  près de la surface du sol afin de capter un maximum d’eau lors des pluies et rosées du matin. Ces racines sont très sensibles aux fortes gelées, il vous faut donc les protéger en recouvrant le sol tout autour de votre olivier sur au moins 1 mètre de large. Pour ce faire utilisez de la paille ou des feuilles mortes. Il faut en mettre une bonne couche ; 20 à 30 cm d’épaisseur sont nécessaires pour avoir une bonne isolation. Recouvrez ensuite  ce paillage d’un film de plastique ou d’un voile de forçage et calez le tout avec quelques pierres. Il est aussi très utile de protéger le bas du tronc sur au moins 50 cm avec le même système.

Et si l’olivier gèle ?

 

S’il y a eu des dégâts dus au gel, vous ne le verrez que lors du redémarrage de la végétation. A ce moment-là il faut enlever toutes les parties mortes de l’arbre. Lors de très grands froids (comme en ce moment) ou s’il s’agit d’oliviers fragiles (comme ceux venu des pays du sud), il arrive que l’olivier gèle quasiment tout. Il vous faudra alors recéper l’arbre, c’est-à-dire le recouper au niveau du sol. Si le pied et les racines n’ont pas trop subi l’attaque des fortes gelées, votre olivier repartira de la base, mais adieu le joli tronc.

Avant de recéper un tronc d’olivier, je vous conseille d’attendre au moins une année. Parfois les oliviers mettent beaucoup de temps avant de re-bourgeonner.

Voici d’autres articles qui devraient aussi vous plaire:

Recherches ayant accédé ici:

  • olivier gelé
  • olivier gelé 2012
  • olivier gelée
  • olivier qui a gelé
  • proteger un olivier du gel
Vous avez aimé cet article? Partagez le sur Twitter, sur Facebook ou par mail en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous ! Merci d'avance.
Inscrivez vous et recevez un cadeau de bienvenue
Inscrivez vous ici pour être informé en priorité, par mail, des dernières actualités du site et recevoir ce guide gratuit en cadeau de bienvenue


A propos de Christian

Consultant Jardin & Espace verts - Maître Composteur - Passionné de plantes et insectes - Pour un jardin naturel et un sol fertil - de formation agronomique J'ai été pépiniéristes durant 25 ans avec 5 ans paysagiste.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

75 commentaires sur “Olivier et forte gelée – Attention.

    • Christian Auteur du billet

      Oui les beaux oliviers sont cher mais c’est dû à un effet de mode. Si vous saviez à quel prix sont payé les oliviers lors des arrachages en Espagne vous verrez bien que les intermédiaires et vendeurs se font BEAUCOUP de gras sur votre dos lorsque vous achetez. J’ai vu des plants partir à 50 euros du champ pour arriver à 1000 voire 1500 euros en jardinerie. Avec l’hiver de cette année de nombreuses personnes vont regretter d’avoir acheter de tels oliviers.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Nicolas,

      Effectivement il vaut mieux acheter de jeunes oliviers ou des plus grands mais élevés dès le départ pour ça et ne pas cèder à la tentation de ces gros sujets dû au pillage historique.
      Très intéressant et instructif ton lien sur l’article de Jean Luc Mercier. Merci à toi

  • Emilie@tatouage permanent

    J’en ai perdu 2 cet hiver, enfin un sur les deux devrait repartir du tronc comme indiqué ici…Mais quand je lis 1 mètre de large sur 20cm de paille, je n’avais peut-être pas assez preté attention à ça…Je le saurais pour la prochaine fois ^^

    Merci en tout cas !

    Milie

    • Christian Auteur du billet

      Le but de protéger sur une bonne largeur le sol et justement de garder au chaud un maximum de terre autour des racines. Si les racines gelent, évidement c’est mort. Bien souvent, si l’arbre est planté depuis plusieurs années, ceux sont juste les branches qui gelent mais le tronc et les charpentières repartent quelques temps après.

  • frédérique

    bonjour,
    mon olivier en pot que j’avais protégé (plastique bulle pour le pot et voile pour les branches) a gelé, les feuilles sont retournées et tombent. est-ce que je peux encore faire quelque chose ou est-il mort ?

    • christian @ jardinier conseil

      Bonjour Frédérique,

      Il serait utile de savoir la taille du pot dans lequel l’olivier était. Je ne voudrais pas vous décevoir, mais il y a peu de change qu’il redémarre s’il était dans un pot car les racines ont probablement gelé. Comme on dit: »qui ne tente rien n’a rien » donc vous pouvez tout de même essayer ça: Grattez un peu la base de l’arbre et si c’est vert taillez très court toute les branches et attendez pour voir si il rebourgeonne. Ca peut prendre un peu de temps. Si en grattant vous ne trouver nulle part du vert sous l’écorce, alors c’est que votre olivier est vraiment mort. Attention pendant cette phase de reprise, il faut arroser que très peu, sinon la pourriture va s’installer.

      Bonne chance.

  • frédérique

    j’ai voulu te joindre une photo, mais je n’ai pas réussi. Si j’ai bien compris, je dois tailler toutes les branches complétement ?
    En tout cas, si je ne me trompe pas, il y a un espoir, non ?
    Est-ce que j’ai plus de chance si je le plante en pleine terre ?
    Cordialement,
    Frédérique

    • Christian Auteur du billet

      Pour m’envoyer des photos, il faut passer par la page contact (dans le menu du haut de la page). Oui il faut tailler toutes les branches qui ne sont marron sous l’écorce. Si la base est encore vert il y a un espoir. Le fait de le mettre en pleine terre maintenant ne changera rien. Je pense qu’il vaut mieux le garder en pot de manière à pouvoir controler plus facilement sont évolution. Comment sont les raçines de l’olivier dans le pot, molle et marron ou assez dure et blanches quand on les gratte ?

  • Barbara@reprogrammation moteur

    Je suis d’accord pour dire que l’olivier est un très bel arbre, et qu’il est très à la mode dans avoir un dans son jardin. Mais je trouve ça vraiment dommage d’en arracher un vieux d’Espagne plutôt que d’en planter un jeune directement. Je ne comprends pas bien l’utilité !

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Barbara,

      Certaines personnes veulent avoir, du jour au lendemain, un arbre vénérable et esthétique dans leur jardin et donc ils pient pour ça. Quand il y a des gens prêts à payer , on trouve toute de suite d’autres prêts à vendre. Et quand les enchères montent , ça devient souvent problèmatique.

  • escoffier

    Bonjour
    Je possède un belle olivier en pleine terre depuis 3 ans, auparavant cet arbre avait subit l’hiver 56,bonne récolte depuis 2 ans malheureusement l’hiver 2012 a été dur même très dur.
    Il a gelé, puis les feuilles se sont noircies,séchées et pour clôturer la maladie du neiroum!!!
    Depuis 10 jours, je me suis aperçu qui repart des racines,
    Que faire ?
    Faut-il couper le tronc?
    Merci

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,

      Non surtout ne coupez pas le tronc ou les grosses branches car elles mettent parfois plus d’un an à repartir, attendez le printemps prochain. Quand vous raclez le tronc ou les grosses branches avec une lame de couteau est ce que c’est marron ou bien vert ?

      • escoffier

        Bonjour

        Malheureusement tous les grosses branches et une partie du tronc qui ont été touché par le neiroum sont marron , j’ai qu’une partie vers le bas ou il y a du vert.

        • Christian Auteur du billet

          Le « neiroun » n’est pas une maladie mais un insecte. Il faut absolument couper et bruler les branches atteintes sinon la petite bête va bien proliférer.
          Si le tronc est vraiment atteint et ne donne aucune trace de vie, vous allez être obligé de le couper, mais votre arbre repartira de la base. Malheureusement pour vous, vous n’aurez plus d’olives pendant pas mal de temps.

          Est le neiroun ou le gel qui a affaiblie votre olivier en premier ?
          avez vous d’autres oliviers ?

  • escoffier

    LA 1ère cause est le gel, là je vais le tronc, et je laisse pousser les nouvelles branches .

    Je n’ai pas d’autre olivier, mais je compte bien en replanter un à coté, dans quelque mois.

    Merci

  • manu

    Je ne suis pas d’accord avec vous pour la replantation de vieux sujets arrachés ! ils finiraient de toute façon soit dans une cheminée ,chez un artisan du bois ou tout simplement au fond d’un taillis ,j’ai préféré, pour ma part, donner une seconde chance à un bel arbre de 400 ans environ qui se porte très bien même s’il n’a pas encore fructifié.Quand à planter un scion de 5 ou 10 ans,je ne suis pas contre mais avant d’admirer un bel arbre…je vous souhaite de vivre très très longtemps.par contre il est vrai que les revendeurs se font des …en or. Quand on aime… amicalement ,Manu;

    • Christian Auteur du billet

      Oui effectivement dans ce cas là il vaut mieux les replanter dans des jardins. Malheureusement on est pas toujours dans ce cas là. Nombres d’oliviers anciennes sont vendus et arrachés pour des raisons financières d’urgences. Par exemple, du côté de l’Espagne, les problèmes économiques du moment poussent de nombreux paysans a vendre leurs champs d’oliviers pour rentrer de l’argent frais de suite, et cela au détriment de leurs productions futures. Ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis. Le fait d’acheter ces gros oliviers accélèrent énormément ce système dévastateur. S’il n’y avait pas d’acheteurs, ces paysans ne vendraient pas leur gagne pain.

      • manu

        D’accord avec vous ,cependant comme vous le savez,nous autres Français sommes meilleurs donneurs de leçons que donneurs d’exemples .Regardez si les ASF respectent les vieux arbres?? près de chez moi ils ont abattu un if estimé à 4 ou 500ans,Jérome Hutin dont vous connaissez sûrement l’oeuvre faisait partie du collectif de protection de cet if ,n’empèche ce très bel arbre fut simplement abattu et estimé trop coûteux de le déplacer…et ceci n’est qu’un exemple,je pourrai vous citer un lotisseur qui a détruit 15ou20 vieux platanes pour construire des logements à proximité d’une ancienne propriété etc etc ,Alors ,que les oliviers soient vendus,ne jetons pas la pierre…mr Jean MUS,que j’admire et que vous connaissez probablement en plante depuis des dizaines d’années avec succés… Amicalement .Manu.

  • laurent

    Bonjour,
    j’ai cedé à la tentation de planter un vieil olivier (d’espagne). Bien ou mal, je ne sais pas. Quoiqu’il en soit il a gelé l’hiver dernier, a été taillé, a mis plusieurs mois à bourgeonner puis des feuilles se sont développé à partir des grosses branches gardées.
    Tout allait bien jusqu’à ce que la partie Nord de l’arbre se mette à se dessécher et les feuilles tombent depuis quelques jours. Pourtant ces nouvelles petites branches étaient saines et vigoureuses.Par ailleurs il repart de tous les côtés du tronc (nous coupons régulièrement ces rejets).
    Avez-vous une idée de ce qui a pu se passer? Animal, vent?
    Faut-il couper? Arroser plus? Moins ?
    Merci beaucoup de vos conseils. Ils sont toujours très intéressants.

  • manu

    Bonjour Laurent ,je vois que Christian n’a pas répondu je vais donc essayer de t’aiguiller,j’ai eu aussi ce genre de problème sur un premier olivier que l’on m’avait offert il y a qques années.1er observer de près les marcs et le tronc pour voir si des petits trous avec un peu de sciure,si oui un parasite a attaqué.s’il y en a beaucoup au niveau des marcs :les raccourcir ,traiter la coupe(goudron de Norvège par ex)et traiter l’arbre en entier avec un anti-parasite.2eme:ne pas supprimer les rejets du bas ,ils permettent la photosynthèse et peuvent servir plus tard pour surgreffer.3eme:ne pas se précipiter ,l’olivier est un arbre très robuste et qui met longtemps à repercer (rebourgeonner),2à3 ans souvent.Ce qu’il faut surtout savoir et faire savoir:en dehors des zones méditerranéènes les arbres de ce genre ont besoin d’une acclimatation,ce que nos jardineries et revendeurs ne font pas (chiffre d’affaire d’abord!!).en tout cas ne perds pas espoir et tiens nous au courant. A+ .Manu

  • laurent

    Merci Manu de ton réconfort.
    J’ai donc inspecté mon olivier et aucune trace de sciure.
    En revanche, une « faille » d’où s’écoule une sorte noirâtre… Mais il l’avait lorsqu’il a été planté l’année dernière.
    J’ai pris quelques photos que vous devriez pouvoir voir à partir de ce lien.
    Est-ce l’origine possible de la mort (dessèchement) de certaines branches?
    Et pourquoi certaines et pas d’autres?
    Voici le lien. J’espère que ça marche…
    https://picasaweb.google.com/101782506552943389061/Olivier2?authuser=0&authkey=Gv1sRgCMr527nyjePAIg&feat=directlink
    Sinon, où puisque envoyer ce lien?
    A plus tard et merci.

    • Christian - conseil jardin

      Bonjour Laurent et merci pour les photos. Ca aide au diagnostic.

      Le liquide qui s’écoule est du à une plaie qui n’ai pas arrivée à cicatriser assez rapidement.Le bois du tronc a du être maltraité lors de l’arrache, le levage ou le transport de l’arbre.
      Pour ce qui est des branches qui séchent, on voit bien sur la photo N°6 des grosses coupes non protègées (mastic)très près du départ des branches en question. Je pense que l’eau de pluie (et donc des champignons aussi) rentrent par là et commence à faire dépérir l’olivier par ce point. Il faut refaire ces coupes de manières plus propre et surtout les protéger avec du mastic de cicatrisation.

      D’autre part Manu a raison, pas de goutte à goutte aux pieds des oliviers, ça fait pourrir les racines.

  • manu

    Bonjour Laurent ,première impression :nous avons les mêmes goûts à voir tes murets et escalier en pierres(de récup?),les boules de lavande et autres etc…pour ton olivier:1)le tuyau noir est-ce un goutte à goutte?si oui,le supprimer,n’arroser que si la terre est très sèche(pour ma part,en Dordogne,je n’ai pas encore arrosé les oliviers la pluviométrie est bonne cette année),l’olivier mais aussi les lavandes(origines identiques)craignent plus le trop d’eau que la sècheresse relative.La branches qui se dessèche gratte légèrement l’écorce en partant du bout si elle est morte,coupes-la et mastique la coupe au goudron de pin ou de Norvège de même que les précédentes coupes que l’on voit sur le dessus et qui sont probablement une des causes de l’écoulement noir(tanin de bois en décomposition)au bas de l’arbre.J’aperçois aussi une sorte de grotte,vois si sur le coté gauche(photo)le bois n’est pas mort,idem que pour la branche du haut,légère entaille au couteau,si oui agrandir le trou,enfiler le bras dedans,gratter et voir l’état du bois,s’il est tendre ou vermoulu,faire tomber jusqu’au bois dur et passer un insecticide,il est possible que tu trouves un ou deux gros vers blancs,les tuer,ou les faire frire(je plaisante).Pour l’instant je ne vois rien d’autre . A+ ,Manu.

  • Dominique

    Bonjour à tous,

    J’ai un olivier planté en pleine terre depuis 15 ans. Le tronc fait 20 cm de diamètre. La ramure monte à 4 mètres.
    A l a suite de cet hiver toutes les feuilles sont tombées.
    J’ai donc fait une taille de bien 1 mètre sur la ramure. Les bouts des branches de la ramure et au niveau de l’encorbeillement de nombreux rameaux sont repartis en mai. Mais aujourd’hui ces pousses ont séchées.
    Que dois je faire pour sauver mon arbre ?
    Dominique

    • Christian Auteur du billet

      Je crains fort que votre arbre est complétement gelé. Le gel tue toute les racines, puis quand il refait beau l’arbre rebougeonne en puisant sur les réserves qu’il a dans son tronc, mais comme les racines ne peuvent plus l’alimenter, dès que la sève du tronc est vidée tout séche.
      Si votre arbre n’a pas refait de racines ou radicelles viable depuis l’hiver alors il ne repartira pas. Désolé

      • lionel

        bonsoir a tous voila je suis comme la plupars d entre vous je pense j ai un olivier qui as une 40 ANNEE que j ai planter l an dernier es il a subit je pense le gel il avait beaucoup de feuilles es puis les feuilles sont toutes devenues marrons es sont tombees mais c est ete des repousses sur les branches sont sorties es j avais pleins de pouces sur le tronc es aussi parterre autour de mon olivier alors voila ma question dois je tailler mon olivier en mars ou le laisser tranquille es las pouces parterre autour de mon tronc sont elles normales voila j espere que j aurai une reponse en attendant je vous remercie a tous es j oubliais se site es super sympa

        • Christian Auteur du billet

          Bonjour Lionel et bienvenue sur le blog.

          Il va falloir que tu enlèves les pousses qui se trouvent sur le tronc, sur les branches charpentières et autour du pied au sol. En gros il ne faut laisser que les pousses qui se situent au bout des grosses branches vivantes. Il ne faut pas faire ça maintenant car ton olivier risquerait de faire une montée de sève juste après et ça le fragiliserait vis à vis du gel vu qu’on est près de l’hiver. Pour faire ces travaux sur ton olivier, il est préférable d’attendre début mars.

          P.S: quand tu tailles des branches, n’oublies pas qu’il faut tailler le plus près possible du tronc, sinon il y aura encore plus de repousses.

          • lionel

            merci a vous christian pour vos reponses c est tres sympa a vous vraiment je vais essayer de mettre des photos pour vous montrez mon olivier encore merci

    • lionel

      voila sa l air de marcher je vous montrent les branches sans feuilles que je vais couper en mars je dois donc tailler tres court es vous pensez qui repartiras car j ai gratter mes branches es elles sont vertes dessous
      merci a vous

      • Christian Auteur du billet

        je viens de voir les photos et donc je vous conseille de couper tous les départs qui sont au pied du tronc et sur le tronc, et de tailler de 2/3 toutes les branches du haut au début du printemps. Il repartira sans soucis. Par contre il faudra plus tard faire une taille de structure pour lui donner une forme plus esthétique parce que là ce n’est pas ça.

  • LN

    Bonjour et merci pour tous vos conseils !
    Nous avons fait l’acquisition d’un bel olivier de 125 ans; il a 3 troncs et nous aimerons que son 1er hiver parmi nous se passe bien.
    Le froid arrivant, nous l’avons protégé avec du voile d’hivernage mais il paraît qu’il ne doit pas toucher les feuilles de l’olivier, ce qui complique la tâche…
    Comment feriez vous ?
    Merci de votre réponse
    Hélène

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Hélène,

      Le voile d’hivernage peut toucher le feuillage sans soucis, au pire ça peut geler quelques feuilles mais ce n’est pas du tout grave, les feuilles repoussent très facilement.
      Par contre il faut absolument protéger le pied de l’olivier et son tronc. Pour le pied, s’il fait très froid, il faut faire un paillage épais (avec des feuilles mortes ou de la paille) sur 1 mètre autour de l’arbre et en remontant le plus possible contre le tronc. Pour protéger le tronc de votre olivier vous pouvez le faire en mettant tout autour de celui ci de la paille et une toile de jute par dessus. Ce n’est pas très facile à poser mais très efficace et ne garde pas l’humidité. Une méthode plus simple consiste à entourer le tronc avec plusieurs couches de plastique bulle. Le défaut de cette technique est que ça garde un peu l’humidité; il faut donc faire attention à ce que l’eau de pluie rentre le moins possible par le haut du plastique. En serrant bien à cette endroit avec une ficelle ou un sandow, en général ça suffit.

      La prochain fois que vous plantez un olivier, faites le plutôt au printemps, en mars ou avril. Ainsi votre olivier aura plus de temps pour prendre racine avant les gelées et résistera donc mieux au premier hiver.

  • jeanfrançois.

    ce serait bien que vos amis dises de quelle région ils sont cela aiderait beaucoup les personnes qui veulent céder à la tentation..pour ma part j’habite la région de la Drôme provençale et il faut dire que les oliviers ça nous connait!!et il faut aussi conseillé la variété Nyonsaise: »Tanche »qui est plus rustique que les autres…quand aux olives..le mieux c’est d’aller chez son commerçant…

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Jean François,

      On est voisin (si je puis dire) j’habite aussi dans le sud de la Drôme.

      D’après ce que j’ai entendu la variété d’olivier la plus rustique serait ‘Moufla’ (syn ‘Mouflal’). Elle résisterait à – 20 -25°C. Les variétés suivante sont également très résistant :’Aglandau’, ‘Bouteillan’, ‘Frantoio’ et ‘Tanche’.

  • Christian

    Bonjour,
    J’ai un olivier qui a un tronc fin et très long avec peu de branches au sommet.
    Mon idée est de couper le tronc plus court en espérant un démarrage de nouvelles branches.
    Est-ce possible ?

    Merci d’avance pour votre réponse

  • clementine

    Bonjour, Sur les conseils d’amis (avisés? ) j’ai taillé mon olivier agé de 50 ans ; sans connaissance particulière, j’ai taillé toutes les branches à environ 8-10 cm ; et maintenant mon olivier est très moche ; ceci mis à part, pouvez vous me dire dans combien de temps les branches vont repousser comme elles étaient avant mesurant jusqu’à 2-3 mètres. Je vous remercie de votre réponse,
    cordialement

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Clémentine,

      Malheureusement ce n’est pas comme ça qu’on taille un olivier. Je comprends qu’il ne doit plus être très beau. Normalement il devrait vite se remettre en végétation et devrait avoir une nouvelle tête bien verte d’ici…….1 an. Revenez vers moi à ce moment là si vous voulez lui refaire une taille correct 😉

  • clementine

    Merci à Christian pour sa réponse très rapide ; vous me rassurez devant ma bêtise ! Je me permets d’en profiter pour vous donner un autre sujet d’inquiétude au sujet de mon olivier : il fait beaucoup de petites pousses sur le tronc ; je les supprime immédiatement, mais elles reviennent toujours ; enfin, me conseillez vous de lui donner de l’engrais et de quel type ? Encore merci de vos conseils… rassurants

    • Christian

      on ne donne pas d’engrais à une plante qui vient d’être rempotée ou taillée. Pour ça il faut attendre qu’il y est eu une bonne reprise vigoureuse.
      Personnellement je vous conseille plutôt de lui mettre du compost au pied.
      Vous pouvez enlever toutes les repousses qui sont vraiment sur le tronc principale mais gardez celles qui ce trouvent sur la charpente pendant une saison, cela fortifiera votre arbre. Vous pourrez enlever celle que vous pensez pas à leur place, l’an prochain en mars-avril.

  • clementine

    Merci Christian , je reviens quand même sur les petites pousses qui sortent sur le tronc, un peu partout ; ça me semble curieux : comment y remédier ? Car j’ai beau les couper elles repoussent immédiatement : serais ce la manifestation d’un problème spécifique, car j’ai un 2e olivier, bien plus beau et aussi âgé (et qui n’a pas été taillé !) mais qui fait que de très rares pousses.
    MERCI

  • buotolivier dans une jardinerie

    bonjour Christian j’ai vu un olivier dans une jardinerie qui me plait beaucoup mais j’hésite à l’acheter car il présente des trous dans le tronc le vendeur me confirme que c’est d’origine quand pensez vous? merci

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      Ca dépend du diamètre des trous. Si c’est des petits trous genre insectes alors attention, si c’est des trous dus à des coupures de branches non cicatrisées, pas de soucis ils se refermeront avec le temps.

  • Cyril

    Bonjour,

    Voici mon premier post sur le net !
    Grand merci pour ce blog très bien construit et conseils au fil de l eau.
    J ai lu les échanges et mecsuis renseigné sur Internet sans trouver de réponse à mon problème. J ai un Olivier en pot qui a environ 5 ans. Il se porte bien, dans un jardin, avec une exposition Sud est, proche Paris. Il mesure actuellement 1m de haut pour 80cm de large.
    Tout allait bien, mais depuis 4 à 5 semaines, les feuilles d extrémité des branches (jeunes poussés je pense) deviennent « molles » et en berne au premier rayon de soleil. Des que la soiréearrive, les feuilles/branches se redressent. J ai fait un apport d endrais il y a environ 6 semaines pour lequel il semblait très bien reagir. Arrosage quand la terre est seiche.
    Prouvez vous me donner avis et conseils svp. C est un arbre que j aime beaucoup…
    Merci encore!

  • martine merny vidal

    Bonjour,
    Nous venons d’acheter un olivier d’une cinquantaine d’années et l’avons planté en pleine terre ,
    doit t-on l’arroser chaque jour où il ne pleut pas pour favoriser son installation dan le sol?(c’est ce que nous a dit le vendeur)
    Nous habitons LE MANS à partir de qel mois devons nous le protéger contre le gel et comment?

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Martine,

      Un arrosage chaque jour me parait vraiment exagéré, les oliviers craignent la pourriture des racines. Un bon arrosage une fois par semaine me parait mieux.
      Pour le protéger du froid, vous pouvez faire comme écris dans l’article ci dessus, à partir de mi octobre. Vous pouvez également envelopper le tronc avec plusieurs couches de toile de jute (ou une vieille couverture).

  • ronan

    Bonjour Christian,
    Je possède un viel olivier environ 50 ans qui est planté depuis quatre ans et pendant 3 ans il n a pas fait de pousse en hauteur mais uniquement en bas voir au milieu du tronc.

    Les branches hautes ont conservées leurs feuilles en bon santé et ce sont chargées en feuilles qu au bout de la 4eme année. Par contre pas la moindre nouvelle branche en hauteur.

    Comment faire pour stimuler la pousse de nouvelles branches en hauteur ? J ai pensé à tailler toutes les petites branches et ne laisser que les plus grosses, mais je n ose pas le tailler.

    Merci pour votre aide.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,

      Pour stimuler la pousse de nouvelles branches en hauteur il vous faut supprimer toutes les branches et brindilles qui se trouvent sur le tronc (même à sa base ) et sur le début des charpentières. Du coup le surplus de sève va profiter aux branches du haut. Veuillez à bien couper le plus raz possible lors des coupes pour qu’il y est le moins possible de nouveaux bourgeons qui apparaissent à ces endroits.

  • Juju

    Un paysagiste a taillé mon olivier d’une 20 d’année il a juste laissé le tronc il m’a dit que c’etait normal mon olivier était magnifique mais mal structuré c’est vrai va t’il avoir de nouveau des feuilles ? Merci pour votre réponse .

    • Christian Auteur du billet

      ça me parait un peu (beaucoup) brutale comme taille, mais l’idéale serait de voir des photos (avant-après) pour pouvoir en juger. En tout état de cause on n’est jamais obligé de tailler comme ça, on peut toujours trouver une solution pour restructurer un arbre sans détruire toutes les charpentières.
      Vous pouvez m’envoyer les photos par la page contact. merci

      • Juju

        Je vous remercie pour votre reponse , cela me rassure je craignais le pire !!! Effectivement je pense que je vais changer de paysagiste , je me permettrais de vous reconctacter si besoin .
        Encore merci Sylvie T

  • Isabelle

    Bonjour Christian, et merci pour vos conseils très utiles.
    Nous avons cédés à la mode et avons acheté un Olivier europaea cet été.
    Nous l’avons laissé dans son pot d’origine et l’avons mis tel quel dans un pot beaucoup plus grand qui sera son pot définitif. Nous pensions le rempoter le 25 novembre (jour de la St Catherine), apparemment une période idéale pour le rempotage, d’apres un ami paysagiste! Est-ce une bonne idée?
    Le tronc fait jusqu’a 1m de circonférence et environ 80 cm de haut. Il doit avoir dans les 50-60 ans.
    Il est très beau mais ce qui m’inquiete, c’est un gros trou dans le tronc d’environ 10 cm de diamètre et 40 cm de profond. Faut-il boucher ce trou?
    Ce qui est sur, c’est qu’il faudra le protéger lors de l’hivers pour que la pluie ne rentre pas dedans. Est-ce correcte?
    Nous sommes dans le Pays de Gex (proches de Geneve).
    Merci d’avance pour vos conseils.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Isabelle,
      et pardonnez moi pour le temps de réponse, j’avais zappé votre message.

      Pour le rempotage des oliviers, il est en général préférable de le faire après les gelées de printemps, c’est à dire au mois de mars. Mais si votre olivier est dans un petit pot, il risque plus le gel que dans un grand pot, donc il pourrait être bénéfique de le rempoter dans un bac beaucoup plus grand avant l’hiver. Le jour de la St Catherine ou pas n’a aucune importance.
      Effectivement le trou peut être fort préjudiciable à la vie de votre arbre. Le mieux est de le boucher complétement, jusqu’à ras l’écorce. Pour ce faire je vous conseille de prendre du ciment. Eh oui ça parait surprenant mais c’est le moyen le plus efficace et ça consolide bien les troncs creux.je l’ai déjà fait pas mal de fois et ça marche super bien. Ensuite quand le ciment est bien sec, vous peignez l’opercule (l’entrée du trou bouché) avec une peinture étanche afin que l’eau ne puisse aucunement rentrée. Choisissez une couleur de peinture proche de la couleur du tronc et l’aspect esthétique est parfait. Si votre olivier pousse bien par la suite, il pourra même faire une cicatrice par dessus le ciment et plus rien ne sera visible.

      • Isabelle

        Bonjour Christian et merci de votre réponse.
        Le pot d’origine est quand même assez gros, environ 1m de diamètre. Nous l’avons bien emmitouflé avec de la paille entre les 2pots + du papier bulles en surface et jusqu’en haut du tronc (avec obturation des trous pas papier étanche) + voile d’hivernage sur les feuilles!! J’espere qu’il n’aura pas trop chaud maintenant LOL
        Selon vos conseils, nous attendrons Mars pour le rempoter maintenant.
        Je note l’astuce du ciment pour boucher les trous mais il s’avere qu’en plus du trou mentionne, il y a un trou dans le tronc de haut en bas que je n’avais pas vu. Si l’on veut le boucher avec du ciment, il faudra faire des « bouchons » en haut et en bas sinon tout le tronc sera cimente!
        Faudra t’il aussi lui mettre de l’engrais lors du rempotage?
        Merci
        Isabelle

        • Christian Auteur du billet

          Pour le trou dans le tronc, c’est ce que j’avais compris, le tronc est complétement creux. Il n’y a pas de soucis, vous pouvez le remplir de ciment sans faire de bouchon. Ca consolidera l’arbre et évitera à l’eau de le pourrir de l’intérieur (à condition de bien rendre étanche le haut ).
          Pour ce qui est de l’engrais, on ne met jamais d’engrais au rempotage, et cela pour toutes les plantes.L’engrais est toxique pour les jeunes racines en formations. A la rigueur vous pouvez mélanger un vieux compost bien fait à la terre de rempotage, mais pas plus.

  • Cecile

    Bonjour,
    Je trouve vos conseils tres intéressant et j’en profite pour vous en demandez un.
    Nous venons d’avoir un Olivier de taille moyenne en pot et on se demande s’il fait le planter avant l’hiver et m’en protéger : paillis tronc et voile d’hivernage ou faut il attendre mars pour le faire ? En le laissant en pot et me protéger ?

    Cdt, Cecile

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Cécile,
      si votre olivier est petit, il serait préférable de la garder dans une pièce non chauffée et lumineuse (si vous avez). Sinon plantez le, couvrez bien le sol avec de la paille et protéger bien son tronc avec une voile d’hivernage en plusieurs couches.

    • Christian Auteur du billet

      Oui vous pouvez mettre une bâche par dessus la paille si il fait vraiment très froid. Si vous voulez protéger les branches , il faut prendre du voile d’hivernage, mais ce n’est pas indispensable si les température ne sont pas très rigoureuses.

      • NOEL BARON

        Merci
        L’hiver la température arrive à descendre à -10 -15.Mais en générale on à -2 -5.
        Il faut que je les protèges comment??
        J’en est un qui a passer 2 ans en pot que je vient de planter et l’autre et tous jeune il est du mois de juillet il est également en terre.

        Merci pour les conseils

  • Lucine jean louis

    Bjr
    Je possede un olivier plante en bac sur une terrasse a marseille depuis 12 ans
    Le tronc et quelques branches sont creuses,j’en ai retire une espece de sciure marron
    Il n’a fait qu’une pousse de branche en 12 ans
    Il fait des olives mais aucune pousse n’apparait
    Que faire
    Merci

    • Christian Auteur du billet

      Si il y a de la sciure c’est qu’une bête ronge le bois mort intérieur. il faut la trouver et la tuer (pas simple). Vous pouvez également booster sa végétation en lui apportant un jus de compost. Voir la recette ici: