L’ Otiorhynque : le roi de la dentelle de feuilles d’arbustes. 127 commentaires


Un drôle d’individu s’amuse à faire de la dentelle avec les feuilles de mes arbustes. Il s’applique bien à découper avec minutie des tours et contours au travers du feuillage de presque toutes les plantes de mon jardin. Il est gourmand, je dirais même vorace et s’attaque à quasiment toutes les plantes, même celles qui ont un feuillage coriace comme le houx ou les lauriers palmes.

otiorhynqueCe terrible parasite du feuillage est un insecte qui s’appelle l’otiorhynque (Otiorhynchus sulcatus).Il est de la famille des charançons.  Petit à petit, il envahit toute la France et cause de gros dégâts dans les jardins et les pépinières. D’ailleurs, si vous allez dans une jardinerie ou pépinière et que la plante que vous aviez prévu d’acheter a les feuilles finement dentelées, ne la prenez surtout pas car vous risqueriez de ramener chez vous des larves d’ otiorhynque qui pourraient bien être dans le terreau du pot.

Seulement quelques larves apportées dans votre jardin et c’est l’invasion assurée.


Les femelles d’otiorhynques peuvent pondre

jusqu’à 500 œufs par an.

decoupe sur feuille par otiorhynque

Elles pondent de mi-juillet jusqu’à fin octobre. Les œufs sont déposés aux pieds des arbres et arbustes, de préférence sur un sol sec.

Le paillage et arrosage régulier des massifs limitent la ponte des femelles d’otiorhynques.

Ils mettent 1 à 3 semaines pour éclore. Les jeunes larves d’otiorhynques se mettent aussitôt à attaquer les jeunes racines de vos arbustes, les affaiblissant par la même occasion. Ces larves d’otiorhynques ressemblent à de petits vers blancs (un peu comme les vers de hannetons mais en beaucoup plus petit)  et grossissent assez vite pour atteindre la taille de 10 à 14 mm. La larve se développe en terre pendant deux années.

otiorhynques decoupe

Au stade le plus gros, elles s’attaquent au collet ( base du tronc ) des arbustes et les font dépérir très rapidement.

Les larves sont présentes dans le sol de mi-juillet à début mai de l’année d’après. C’est le seul moment où vous pouvez détruire cet insecte assez facilement. Pour ce faire, vous devez employer un traitement naturel à base de nématodes. Ce sont des vers microscopiques qui attaquent les larves d’otiorhynques dans le sol et les détruisent assez rapidement, mais il faut impérativement effectuer ce traitement  pendant au moins deux années de suite (1 fois printemps + 1 fois automne) pour avoir un bon résultat. Pour être efficace, l’application des nématodes doit être faite avec soin en respectant le protocole donnée sur la boite  (respect d’humidité du sol et de température ).

Traitement 100% naturel, rien de chimique et pourtant très efficace.

Ce traitement doit être fait avec une température ambiante minimum de 10 à12°c, donc de mars à mai et d’août à fin octobre.

De mi-avril à mi-mai ces larves se nymphosent en insectes adultes, qui ont la forme d’un petit coléoptère avec un long nez.

Les otiorhynques adultes sont difficilement visibles, à moins de sortir la nuit car eux sont nocturnes.

otiorhynque reproduction

Ils ne pensent qu’à deux choses : manger les feuilles de vos arbustes et se reproduire et je vous garantis qu’ils font les deux choses très bien et très rapidement.

Si vous êtes noctambule et patient, vous pouvez aussi vous amuser à récolter à la main les adultes d’otiorhynques sur vos plantes infestées et les détruire comme bon vous semble. Seul petit bémol à cette technique, c’est que ces insectes se laissent tomber au sol à la moindre alerte et là, ils sont quasi impossibles à retrouver vu leur couleur.

Les adultes sont présents sur les arbustes du mois de mai à fin janvier (suivant le climat de votre région).

otiorynque adulte male

Un petit conseil : à la moindre alerte, à la première apparition de l’otiorhynque dans votre jardin, traitez avec des nématodes, sinon vous aurez très vite à faire face à une invasion vu sont taux de reproduction.

les otiorhynques mangent tout

La population des adultes peut être fortement réduite en pulvérisant sur le feuillage des plantes attaquées, une solution insecticide à base de pyrèthre naturelle.

Si l’attaque se trouve sur vos plantes en pots, vous pouvez lutter contre l’Otiorhynque (larves et adultes.) en immergeant le pot pendant un jour ou deux sous l’eau, ceci afin de noyer les larves et les adultes qui se cachent en terre.

Voici d’autres articles qui devraient aussi vous plaire:

Recherches ayant accédé ici:

  • otiorhynque
  • otiorhynque traitement
  • otiorhynque traitement chimique
  • otiorhynques
  • otiorrhynques traitement chimique
Vous avez aimé cet article? Partagez le sur Twitter, sur Facebook ou par mail en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous ! Merci d'avance.
Inscrivez vous et recevez un cadeau de bienvenue
Inscrivez vous ici pour être informé en priorité, par mail, des dernières actualités du site et recevoir ce guide gratuit en cadeau de bienvenue


A propos de Christian

Consultant Jardin & Espace verts - Maître Composteur - Passionné de plantes et insectes - Pour un jardin naturel et un sol fertil - de formation agronomique J'ai été pépiniéristes durant 25 ans avec 5 ans paysagiste.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

127 commentaires sur “L’ Otiorhynque : le roi de la dentelle de feuilles d’arbustes.

  • Fabrice

    Bonjour Christian,
    Les « attaques » d’Otiorhynque sont en effet très fréquentes dans les jardins.
    Personnellement, j’ai souvent utilisé les nématodes pour les plantes en pot et le résultat a toujours été efficace. Mais je n’ai jamais essayé dans le jardin estimant qu’il faudrait « des litres » pour un traitement efficace. L’as-tu déjà fait ? Quelqu’un l’a-t-il déjà fait (je m’adresse aux autres lecteurs) ?

  • Yannick

    Bonjour Christian,

    incroyable ce fameux Otiorhynque !!!

    Il est d’origine européenne mais il y a quelques siècles, nous en avons envoyé aux Etat-Unis (probablement en exportant une vigne ou autre) c’est un peu de cette manière que nous avons hérité du Doryphore 🙂

    Bonne journée à toi et à bientôt
    Yannick

  • Marie@assistance maternelle

    Bonjour,

    J’ai effet vu ces petits insectes sur le champ de ma grand mère il ya 5-6 ans, elle utilisait une techniquement naturelle similaire à la votre, je doutais sur son efficacité, mais j’avais tort !

    Merci pour ce guide, je vais de ce pas protéger mon petit jardin !

    Marie

  • Philippe@auto-collection

    C’est quasiment terrorisant ! Moi qui pensait que Les feuilles dévorées de mes bouleaux l’étaient à cause des chenilles ….

    • Christian Auteur de l’article

      Il y a également bien d’autres petites bêtes qui attaquent les plantes, ce n’est pas forcement l’Otiorhynque. Il faudrait des photos pour identifier.

  • Julie@ostéopathe saint raphael

    j’ai découvert un nid d’otiorhynque dans le grenier.

    Comment puis-je m’en séparer ?
    Y’a t-il une période propice?

    merci

  • marie massaro

    Bonjour,

    le jardin de ma mère est actuellement envahi par ces otiorhynques. J’ai eu confirmation en les voyant la nuit et en voyant les dégâts causés qui sont bien identiques à ceux expliqués sur votre site. Ils ont attaqués plusieurs parties du jardin (arbustes, lilas, chèvrefeuille, etc…)

    ma 1ère question est: faut’il obligatoirement attendre l’automne (environ 12 degré en température ambiante) ou peut-elle déjà traiter le soir par exemple même s’il fait très chaud en journée?

    ma 2ème est, peut’elle traiter seulement les pieds des végétaux ou faut’il qu’elle pulvérise aussi sur les feuilles? elle est âgée et cela ne va pas être de tout repos pour elle.

    merci par avance de votre réponse.

    • Christian Auteur de l’article

      Le traitement se fait sur le sol au pied des végétaux car il est fait pour tuer les larves qui se trouvent dans le sol.
      Il faut attendre la fin de l’été car c’est à ce moment là qu’il y a les larves dans la terre.

  • labaye

    Bonjour,

    Mes arbustes et plantes dans le jardin sont dévorées par les otiorhynques.Je viens de lire les commentaires sur la solution à employer avec les nématodes. Seulement, est ce que ces nématodes qui tuent les larves d’otiorhynques, ne sont pas en danger pour la petite faune du sol, je pense en particulier aux vers de terre. Si ces nématodes attaquent les larves d’otiorhynques, comment savoir si elles ne tuent pas le reste. Du coup, j’hésite à en mettre dans mon jardin, votre avis m’intéresse. Merci.

  • labaye

    Je reviens sur mon commentaire ci dessus,car il y a une erreur de frappe qui peut faire toute la différence, désolée. Je dis dans ma phrase « ne sont pas en danger » alors qu’en réalité je voulais écrire « SANS danger » et non « EN Danger ».
    Donc pour faire court. Les nématodes, peuvent ils êtres dangereux pour la faune utile du sol, vers de terre. S’ils tuent les larves d’otiorhynques, comment être certain qu’ils ne tuent pas le reste ??

  • labaye

    Merci de votre réponse. Je suis tombée sur un site de jardinage qui précise que ces nématodes sont à utiliser uniquement en pot. Il est indiqué que ce sont des parasites pour un bon nombre d’hôtes du jardin, donc pas seulement pour les larves d’otiorhynques.Je préfère donc ne pas tenter pour le jardin.

    • Christian Auteur de l’article

      Très intéressant ! j’aimerai bien avoir l’adresse et les sources du site en question.
      En tout cas, si cela est avéré, même dans les pots ce sera inutilisable car les nématodes migrent avec les eaux de ruissellement et donc auront vite fait de partir à travers le jardin.
      Merci de me contacter ICI pour me donner l’adresse de ce site.

    • Christian Auteur de l’article

      Je suis aller voir ce site, et je suis très déçu. Ce site affirme une chose sans donner aucun renseignement ni aucune source scientifique ni quoi que ce soit qui puisse confirmer leur dire.
      j’ai déjà fait pas mal de recherche sur le sujet des nématodes comme traitements naturelles
      et jusqu’à aujourd’hui je n’ai trouvé aucun rapport scientifique qui montre qu’elles puissent être nocives à la biodiversité.
      Chaque espèce se nourrie d’un groupe spécifique de larves et ne s’attaque pas à autres choses.
      De plus leur durée de vie dans notre environnement est très court et donc une fois leur cible détruite, les nématodes disparaissent quasiment toutes.
      Les nématodes contre l’othiorynque s’attaquent aux différents espèces de charançons et d’autres à des coléoptères phytophages.
      Je pense que le reste de la faune du jardin n’a rien à craindre.

  • labaye

    Merci. Je vais essayer d’avoir beaucoup plus d’infos à ce sujet. Pour le moment, encore dans le doute, je m’abstiendrais d’utiliser ces nématodes. Je ne sais pas si cette pratique est récente ou non, mais si c’est le cas, peut être qu’il n’y a pas encore assez de recul pour être certain d’utiliser cette pratique sans aucun danger. Est ce qu’il y a eu de réelles études de faites sur cette pratique pour la faune du sol ?? Trop souvent on a cru qu’un produit ou procédé était bon, même naturel, pour s’apercevoir au final qu’il n’était pas dépourvu de toxicité. Sans connaitre ces nématodes, la première chose à laquelle j’ai pensé, c’est que s’il pouvait tuer des larves d’otiorhynques, pourquoi pas le reste. Cette sélectivité de sa part me laisse un peu perplexe. Cela m’ennuie car j’ai sans doute beaucoup d’otiorhynques dans mon jardin, étant donné l’état de mes feuilles en dentelles, mais tant pis, je laisse les nématodes de côté, je n’ai guère confiance.

    • John

      Merci a Labaye et Christian concernant ce sujet otiorrhynques et hannetons. J’habite dans le Gard (30), sud de la France. J’ai 2500m2 de jardin. Presque tous mes plantes etainet mangeant par ces insectes pendant cette ete 2013. MAIS… pout le traitement nematodes printemps 2014 me couterez une fortune…..!!!! Avez vous un traitement chemique a conseil????
      (Excusez mon francaise!!)
      MERCI,
      John.

      • labaye

        Bonjour John,
        Traitements chimiques à mettre dans le sol pour les larves n’est vraiment pas une bonne idée, pensez à l’environnement. Pour les insectes adultes, je conseillerai de mettre des bandes de glue que l’on achète en jardinerie , à mettre autour des troncs pour éviter que les insectes accèdent aux feuilles. Pour les adultes, beaucoup plus facile à se débarasser, il doit exister d’autres traitements naturels, mais je ne les connais pas. Sinon, la nuit, avec une lampe de poche pour les attraper, elles sortent la nuit.
        Finalement, pour ma part, j’ai décidé de les laisser manger mes feuilles.Ces bestioles ne tueront pas les végétaux de toutes façons,c’est seulement inesthétique sur les feuilles.

        • Christian Auteur de l’article

          Bonjour,

          Si vous laissez les adultes manger les feuilles sans rien faire, ils vont très vite proliférer et pondrent de partout. Sachez que les larves sont de grosses dévoreuses de racines d’arbustes et autres plantes et qu’elles peuvent facilement en venir à bout et tuer les plantes.

      • Christian Auteur de l’article

        Je ne conseille pas de traitement chimique, surtout pour le sol car ces produits sont très destructeurs pour la totalité de la faune. Vous n’avez probablement pas besoin de traiter 2500m². Vous pourriez traiter avec des nématodes juste les zones d’arbustes.

  • bruno

    Les ornithorynques ont fait des dégâts dans mon jardin, ils se sont attaqués aux racines de certaines, il était trop quand je m’en suis aperçu. J’ai effectué des traitements aux nématodes, mais cela revient très cher (30€ le traitement)qui est en effet efficace quelques semaines. Peut-on s’en procurer à moindre frais? Ou existe-t’il une autre méthode?

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour Bruno,
      on trouve les nématodes à Casto pour 19euros et 22 euros sur plantes&jardin.com. Si on fait le traitement au bon moment et sur toute les zones infestées, on eradique les larves et l’année d’après il n’y a plus d’adultes. Personnellement j’ai traité mes plantes attaquées avec une infusion de tabac et ça a fait énormément baisser la population d’ornithorynques. Vous pouvez aussi le faire avec une dilution d’huile de neem.

  • Antonio

    Les agriculteurs italiens utiliser un piège écologique capture cha adultes massivement Otiorhynque. Une bande de fibre synthétique et obtient autour du tronc des arbres. Le nom de la piège est Rincotrap. Ciao

  • BESCOND Christian

    Bonjour à toutes et à tous!
    Les otiorhynques sont effectivement une véritable nuisance. Après avoir essayé un traitement nématodes dans le jardin de ma villa de La Baule,j’ai observé une nette diminution de ces insectes mais il en reste encore. J’avais mobilisé les propriétaires voisins pour qu’ils traitent aussi leurs jardins. J’ai même alerté la Mairie pour qu’une opération à grande échelle soit mise en place mais les responsables estiment que l’infestation n’est pas suffisante pour justifier une telle mesure. Principales victimes: certains lierres, fusains et surtout les lauriers.
    Un « bricoleur » m’a aussi conseillé d’asperger les feuilles avec de l’eau dans laquelle on met le tabac de mégots… N’étant pas fumeur je n’ai pas expérimenté cette méthode qui me semble « fumeuse »! Quid des insecticides chimiques genre DDT et autres ?
    Si vous avez des retours d’expérience, communiquez les,
    Merci et bon courage,
    Christian

    • Christian Auteur de l’article

      L’infusion de tabac est effectivement très efficace pour tuer les insectes mais à manipuler et utiliser avec précaution car elle tue tous les insectes et peut être nocive par simple contact avec la peau pour nous. Par contre ce n’est pas à comparer avec le DDT car c’est une molécule naturelle et biodégradable.

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour Muriel,

      Pour savoir avec précision ce qui mange vos iris il faudrait avoir une photo et savoir quelle partie il mange.
      Pour consolider un talus le plus efficace est de le planter avec des arbustes rampants. Les plantes couvres sols sont parfaites pour cela.

  • Pingback: Prévention des ravageurs du sol, répulsif bio | Conseils Coaching Jardinage | des conseils pour votre jardin

  • Cat

    Bonjour Christian ,j’aimerai essayé l’infusion de tabac pour tuer les otiorhynques .quel est le dosage?est ce trop tard pour cette années.j’habite en Normandie
    Merci

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour ,

      je ne connais pas de dosage précis
      il suffit de faire infuser quelques mégots (je dirais une dizaines) dans un litre d’eau
      et de vaporiser le feuillage là où les adultes mangent les feuilles.
      Pour le moment je n’ai pas encore vu d’adultes sortirent donc il n’est pas trop tard.
      Traitez seulement les zones où ils y a des otiorhynques le soir
      car le produit tue tous les insectes qui y touchent.

  • BESCOND Christian

    Plutôt que de prendre des mégots, ce qui n’est pas évident à trouver pour les non fumeurs, il serait plus simple d’acheter un paquet de tabac et de faire infuser une ou deux cuillères.

  • Élise

    Bonjour,

    Je viens de lire tous les commentaires et au secours, je crois que j’en ai dans mon jardin … Sur le chèvrefeuille pour l’instant mais je crois en avoir vu aussi sur le cerisier.
    Je vous met une photo si vous pouviez confirmer ou infirmer, ça m’arrangerait 😉
    Merci bien et bonne journée

  • Enguehard

    Bonjour

    j’ai une terrasse et un balcon avec beaucoup de plantes envahies otiorhynques. J’ai perdu pas mal de plantes car je ne connaissais pas « la bête »
    Dans quel ordre, et quel mois à partir de maintenant je dois traiter entre les nématodes et pulvériser une solution insecticide
    Je vous remercie à l’avance car je suis une novice en jardin

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour,

      Tout d’abord, je ne pense pas qu’il faille utiliser en même temps les nématodes et l’insecticide. Je crains que le second soit nocif aux premières.
      Pour ce qui est des nématodes, vous pouvez en mettre à partir de juin et ce jusqu’à la fin du mois de septembre. il faut que le sol est une température d’un minimum de 12°C et être humide avant traitement.
      Après application, faire bien pénétrer en arrosant et maintenir le sol humide pendant 2 semaines.
      Pour avoir un bon effet curatif, il faut 1 million d’individus au M².

      Pour ce qui est des bêtes adultes, sur une terrasse, il vous suffit de les récolter à la main et de les détruire. Il faut faire ça à la lampe la nuit tombée car ils ne sortent pas le jour.

  • bentitou

    bonjour,
    j’ai trouvé votre forum par hasard et je le trouve trés intéressant.
    Un laurier pour la première fois est entrain d’être devasté.
    ou trouver les nematodes?
    merci de me répondre

  • Marc

    Bonjour, je ne connaissais pas ce produit, je vais l’essayer.
    Ces nématodes me fait penser aux coccinelles mangueusent de pucerons, c’est juste ou pas. Merci de votre aide.

  • Félix

    Bonsoir
    Après recherche je viens de m apercevoir que ma haie de photinia était infesté par ces bestioles! Je viens de les voir à la lampe torche . J aimerai traiter avec les nématodes mais dois je attendre la fin de l été ou puis je le faire tout de suite? Je précise J habite dans le sud , Provence .
    Ensuite j aimerai détruire les adultes , que puis je pulvériser dessus d efficace et écologique car ils ont l air très coriaces et je me sens pas de les ramasser à la main. Merci de vos conseils , j ai peur qu il envahise tout mon jardin!

    • Christian Auteur de l’article

      Oui vous pouvez traiter en ce moment, mais il faut alors garder le sol frais pour que les nématodes restent vivantes (elles n’aiment pas du tout les terrains secs).
      Pour les adultes, je pense qu’une pulvérisation de Bacillus thuringiensis sur les feuillages grignotés devrait avoir un effet, mais je n’en suis pas sur car je n’ai jamais essayé. L’otiorhynque est très glouton et il devrait avaler assez de Bt pour en faire une indigestion. Il faut traiter en fin de journée.
      Personnellement j’ai pulvérisé une infusion de tabac sur les plantes attaquées et la population des adultes a fortement diminuée depuis.

  • Félix

    Encore une petite question, est ce que quelqu un à trouver ou acheter en France ou sur le net le Rincotrap? Ça a l air bien mais impossible à trouver saur site italien avec port à 40€!
    Merci

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour,

      Au départ avant la plantation, trempez les plants dans un mélange d’eau à 3% de javel.
      Si infestation après plantation, mettez un peu du même mélange dans le creux à la jonction des feuilles.
      Vous pouvez aussi faire un traitement avec un produit bio à base de Bacillus thuringiensis.
      Si vos poireaux sont plantés et que vous voulez les protéger avant infestation, faites une infusion de tanasie et pulvérisez sur tout vos poireaux en mouillant bien partout. c’est un répulsif insectes (a renouveler au bout d’un certain temps s’il pleut).

  • John COLCLOUGH

    J’avais utilise le produit RINCOTRAP (voie 25 Felix), avec beaucoup de sucess. Tous les plants et arbustes dans le jardin ont les truncs. Environ 10cm du niveau du terre, instalee le Rincotrap, suivant les modes d’emploi. Voila. J’utilise aussi un produit anglais de l’internet « SCOTTS BUG CLEAR ULTRA – VINE WEEVIL KILLER » sur la bande de Rincotrap.
    John.

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour,
      Ce sont toutes les deux des nématodes, mais pas la même espèce. Pour les otiorhynques c’est en général Heterorhabditis bacteriophora et pour les limaces c’est Phasmarhabditis hermaphrodita. De plus suivant le fabriquant, l’espèce de nématode peut varier car parfois il y a plusieurs espèces efficace sur le même ravageur.
      Il existe des milliers de nématodes différentes.
      Pour détruire les larves d’otiorhynques, on trouve également des produits naturels à base de champignons comme Metarhizium anisopliae ou Beauveria bassiana.

  • francis

    bonjour je suis envahi d’otiorhynque, et je me demandai puisqu’il faut que le sol reste humide pendant le traitement avec les nématodes, ne serait-il pas plus simple de traiter par temps de pluie faible. A partir de quand puis-je traiter car il y a urgence, déja plusieurs pieds de troènes morts. cordialement.
    Francis

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour,
      le traitement avec les nématodes est efficace à partir de 12°C, donc il faut attendre que la météo y arrive, après le fait de le faire par temps de pluie est une bonne idée bien sur. Sachez tout de même que ce traitement ne tue que les larves dans le sol et donc les adultes qui se sont chrysalidés cet hiver vont de toutes manières sortir ce printemps et attaquer les plantes. Vous aurez donc encore au moins une saison de dégâts à récolter manuellement les adultes ou à trouver une autre alternative de traitement spécifique aux adultes.

      • Christian Auteur de l’article

        Bonjour,

        Alors là je ne sais pas, je n’ai jamais essayé. Il est vrai que le marc de café repousse pas mal d’insectes et mollusques. Il est fort possible que l’odeur repousse les adultes qui pondent au sol. Dans ce cas là il va falloir faire ça au moins 2 ou 3 ans de suite pour en voir réellement les résultats.

  • Marie

    J’ai traité, un soir les plantes de mon balcon avec un insecticide anti-cochenille et le matin suivant, le sol était jonché d’une centaine d’otiorhinques morts ou agonisants. C’est un produit écologique Vilmorin qui est très effiicace.

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour Marie,

      C’est une info très très intéressante, qui pourrait aider plus d’un de mes lecteurs. Quel est donc ce produit, ou quels sont les matières actives qu’il contient ?

      • Marie

        Bonjour Christian,

        Le produit que j’ai utilisé est l’anti-cochenilles biologique VILMORIN.
        Il contient de l’huile de vaseline à 817 g/l. J’ai fait un second traitement, 10 jours après le premier et je n’ai trouvé que 5 otiorhynques sur le sol.

        • Alain

          Bonjour,
          C’est avec intérêt que j’ai lu votre commentaire.
          Suite à une invasion d’adultes, je veux traiter avec le produit de vilmorin
          Mais pas moyen de le trouver même sur leur site!!
          Suis-je aveuglé par mon invasion????

  • Yoann

    Ravi de lire qu’il existe peut-être un produit pour éliminer les adultes car j’avoue que c’est vraiment ravageur… ici à Paris, c’est un véritable fléau… Pour ma part, la terrasse que j’ai, était infectée… J’ai perdu environ 150 pieds de fleurs la première année alors j’ai tenté pas mal de chose et j’ai remarqué que l’absinthe les repoussait pas mal… Certes ça ne les tue pas mais si ça peut leur donner envie d’aller voir ailleurs, dans l’immédiat, ça me va… 🙂

  • jean luc

    La nuit il suffit de secouer l’ arbuste attaqué en prenant soin de mettre un drap blanc dessous pour faire tomber les othiorhynque qui sont visible sur le blanc prenez un gant pour les ecraser

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour Jean Luc,

      cette technique n’est valable que pour un balcon ou un tout petit jardin et de plus, que pour des arbustes. Dès que vous avez un grand jardin ou des otiorhynques qui s’attaquent aux plantes basses genre lierres qui rampent (comme chez moi) c’est beaucoup plus compliqué.

  • laëtitia

    bonjour,

    j’habite en bretagne et j’ai un gros souci de charancon qui essaye de rentrer chez moi la nuit!
    cela fais la 2 eme année, j’ai aménager dn un rdc ou ya un petit jardin entouré de haie et j’ai tout mes pots a coté sur la terasse .
    ils s’en sont pris à mes feuilles du pot lys litterallement rongé!! et mes feuilles de fraisiers , ( le reste est intact  » framboise, menthe, oeillet,ancolie ect )
    je ne sais pas d’ou ils viennent , de mes pots ou des haies?!!
    j’ai mis une barriere a insecte  » insecticide  » le long de ma porte fenetre et c’est horrible les charancons agonisent sur le dos pdt des heures a bouger leurs pattes et ca fait une tache ocre/marron, je déteste ca! qd ils sont encore bien je les récupèrent et les jettent plus loin ( pathétique mais je suis incapable de les écraser ou de les tuer moi meme !! ) il y’en une 20 aine chaque matin sur le rebord de mes porte fenetre 🙁
    par dépit et énervement j’ai jeté mon plant de lys en pensant qu’ils avaient pondu dedans alors qu’il y avait des nvelles pousses j’ai regretter ! et mes fraisier il y plein de fraise verte mais j’aimerai le rempoter est ce possible ? toutes mais vraiment toutes ses feuilles sont dentelés est ce obligé que les charancons est pondu dedans ? comment savoir ou ils pondent ? est-ce normal qu’ils soit attiré par la lumière de chez moi ?

    dslée pour la longueur de mon message et merci de ce temps accordé pour les autres 🙂 cordialement

    • Christian Auteur de l’article

      Si vous avez autant d’otiorhynque sur votre terrasse, ça veut dire qu’ils ont pondu un peu partout et donc je vous conseille d’acheter les bactéries anti vers blancs et de traiter tous vos pots et massifs voisins. Il n’y a aucun moyen de voir où ils ont pondu, il faut faire un traitement généralisé. Pas d’inquiétude, c’est un traitement naturel.

      • laëtitia

        merci ! donc c’est vraiment obligé qu’il aient pondu dans mes pots meme s’ils viennent des haies environnantes ? vous parlez des nematodes je pense, il en faut bcp ? je peux le faire en juillet ? ca me saoule ..et mettre ca dans mes pots c’est pas exaltant ..
        c’est la premiere fois que j’habite en rdc et jusqu’ici le monde des rampants m’était inconnu !
        en + je déménage dans 3 mois je voudrai pas ramener « tous ce monde  » avec moi !
        j’ai aussi la dose de cloportes mais ils sont discrets et n’essayent pas de rentrer chez moi, je crois que c’est à cause de mes récents paillage de mes pots j’aimais bien l’idée de la permaculture sans travail du sol, j’ai tester sur certains pots et ducoup les cloportes doivent aimer cela aussi .. je reve d’avoir un jour un potager en attendant je réve en vidéo^^
        j’ai aussi des sortes de poissons d’argent version foncé j’ai pas encore identifier, des chenilles et fourmis !^^ c’est la fete dans mes pots !! lol
        sauf que mes aromatiques par exemple je les rentre en automne alors la j’oserai plus rien ramener dans mon interieur l’impression qu’il y a des larves partout !
        j’ai tout vu en gros plan sur internet en +, ca me plait pas du tout du tout ..
        les charancons sont les seuls qui me stress vraiment, est ce que je peux dépoter mes fraisier alors qu’il y a des fraises vertes pour verifier les racines ??
        ca fais 7 ans que j’ai ce fraisier j’y suis super attaché, il m’a fais des tronc et la plus belle des récoltes cette année 🙂
        et enfin je trouve rien sur les charancons attirés par la lumière ? c’est normal qu’ils veuillent rentrer chez moi ?
        j’aurai aimé savoir d’ou ils sortent de mes pots ou des haies car l’année dernière c’était pareille  » en moindre  » , ils ont surement du pondre dans mes pots déjà à ce moment la, en tout cas qd je secoue mes plants de fraisier les troncs sont tjrs aussi solide ..
        hier j’ai tout tout nettoyé balancé mes lys, et un autre plant et ce matin comme d’hab une trentaine à ma porte fenetre!
        c’est vraiment pénible.. ils se cachent ou en journée ? j’en trouve sous des pots mais pas énormement..
        encore merci pour votre interet 🙂

        • laëtitia

          desolée je voulais aussi demander si en dépotant on pouvai justement voir ces vers blancs pour etre sur que les pots soit contaminés ? j’ai une 20 aine de pots en tout c’est pas si énorme ..

        • Christian Auteur de l’article

          Les doses de nématodes contiennent effectivement plusieurs dizaine de millier d’individus mais c’est invisible à l’oeil nu et ne sort jamais de terre, pas de crainte. Les cloportes sont là pour décomposer le paillage, c’est tout à fait normal. Ils sont inoffensifs.
          Les othiorynques viennent probablement des haies, ils se cachent dans le sol et paillage la journée. Ce n’est pas le moment de dépoter vos fraisiers et ca ne servirait à rien. De toute façon à cette époque si vous ne verrez même pas les oeufs ou larves minuscules. c’est le printemps prochain qu’elles feront des dégâts si vous ne traitez pas.

          • Colette

            Bonjour, hélas j’ai fait connaissance avec ces bestioles il y a quelques semaines. Mes chèvrefeuilles avaient les feuilles dentelées mais ça ne m’inquiétait pas plus que ça… Par contre, mes framboisiers sont attaqués et là, on ne rigole plus. Je vais à la chasse tous les soirs mais je me rends bien compte que je ne réussirai pas seule à les exterminer. J’ai commandé des nématodes via Botanic. A priori ce serait trop tard dans l’année mais au besoin je recommencerai en automne. Je vous tiendrai au courant des résultats. J’ai lu les 1ers posts. Y a t il du nouveau dans les traitements ? Merci d’avance

  • laëtitia

    d’accord , je ferai les nématodes le mois prochain.. les feuilles des haies sont aussi ravagés donc j’imagine que ca viens de la, les voisins en ont aussi mais pas autant que moi mais ils ont pas de pots dehors .. j’ai mis ma jardiniere de fraise a tremper ce soir , le pot est immergé a moitié dn de l’eau, je vais laisser 24 h j’ai lu que ca pouvais tuer les larves, c’est vrai ? j’espère pas l’abimer ..
    j’ai hate de déménager ducoup ! juste peur d’en ramener avec moi..
    et les adultes au lieu de les balancer vivant plus loin je les noies tous maintenant! c’est la guerre^^ serieusement c’est une vraie plaie et ca fais du bien de lire les autres témoignages, on se sent moin seul 🙂

    • Christian Auteur de l’article

      Le trempage me parait une bonne idée, je n’y avais jamais pensé. effectivement je pense que les larves résistent bien moins longtemps qu’une plante à l’immersion.
      Pour noyer les adultes, juste un verre d’eau savonneuse est très efficace.
      Lors de votre déménagement je vous conseille de dépoter avec précaution toute vos plantes, de bien laver les racines pour ne pas emmener de la terre, et vous les rempoterez avec une nouvelle terre saine. C’est le moyen le plus sur pour ne pas transporter de larves et contaminer un autre endroit.

      • laëtitia

        j’ai enlever le fraisier de l’immersion , aucune idée de ce que ca a pu faire si y a des larves .. aucun charancon dans l’eau .. faudrai que les larves soit grosses les repérer et les immerger voir si elles y survivent ..je vais le faire avec d’autres plantes depuis que j’ai jeté mes lys ils s’en prennent a 2 nvelles et les ravages vont vite !! en tout cas ca viens des haies hier j’ai pris mon courage,j’ai était secoué la haie ca faisait ding ding de partout !
        avant de déménager je ferai comme vous avez dis je depoterai tout avec de la nvelle terre car c’est trop penible a s’en debarasser .
        ils peuvent pondre sur les plantes avec paillage ? paillage fin.. j’ai deux gros pots galére a dépoter.. on dit que tout organisme a son utilité a dame nature , je me demande bien l’utilité des charancons..!

  • laëtitia

    bonjour ,
    je vous réecrit pour donner la bonne nvelle, l’immersion a l’air bien fonctionnel 🙂
    hier j’ai mis un gros pot d’oeillet en immersion et ce midi en enlevant quel butin !!
    20 aine de larve en nymphe assez grosse morte au fond de la bassine.. ( charancon avait bien pondu dedans l’année derniére ) + qlqs charancon adulte.. egalement 2 gros ver de terre qui s’etait refugié sur le haut de la plante mais que j’ai noyé aussi, ils ont essayé de remonter deux fois .. et enfin je ne sais pas ce que c’est, une bonne dizaine de « chenille/ver » tout fin et orange sans poils mais des mini patte on dirai, elles se tortillaient dans l’eau, plus resistante que les larves de charancon deja mort ..
    je suis contente de cette reussite 🙂 au moin je repére les pots infecté mes fraisier n’ont pas l’air ducoup .. seul les feuilles les attirent peut etre ..
    bon dimanche 🙂

  • Picard

    Mes arbustes et plantes de jardin sont complétement rongés par les othiorynques ça fait sacré surface comment traiter efficacement sans danger pour mon chat qui se couche au frais sous les arbuste. Decotion de tabac ? Merci de ce que vous pourrez me dire

  • laëtitia

    encore moi pour donner des nvelles de l’immersion de mes plantes face aux charancon, chaque nuit un nveau pot immergé , chaque matin des vers blanc dans l’eau + d’autre bestiole , j’etais sur qu’il s’agissai de larves de charancon mais j’ai trouvé deux hanneton marron claire et une cetoine doré toute verte! alors les vers blanc je ne sais plus // l’invasion de charancon continue de m’envahir! le bas de mes portes fenetre est blanc je les voient arriver vers la lumiere essayer de rentrer chez moi !
    et alors ce soir aucun charancon sur le bas des portes mais un …….crapaud !!!! et je l’ai vu en live capturer un charancon qui s’avancer, il a était litterallement avalé !
    mais un crapaud quoi ! est ce mon bassin d’immersion qui l’a fait venir ?? je suis perplexe decidement le monde du res de chaussez me réserve bcp de surprise! j’ai lu que c’était bien d’en avoir mais bon la ca fais bcp pour moi !
    en tout cas c’est trés efficace pour eliminer les adultes charancons !
    cordialement

  • LUZIO

    j’ai des insectes volants de la taille d’un doryphore mais avec des taches blanches qui mangent le cœur des roses, jamin, lilas, etc Je ne sais pas de quelle bête il s’ agit . Que faut-il faire, les fleurs n’ont pas le temps de s’épanouir quelles sont infectées de cet insecte. Avez vous un conseil à me donner

    • Christian Auteur de l’article

      c’est probablement Oxtythyrea funesta, appelé aussi « le drap mortuaire ». Ils viennent juste manger le pollen mais coupe les pétales pour pouvoir atteindre le cœur des fleurs. Il n’y a pas grand chose à faire mise à part une récolte manuelle.

  • yves teste

    très difficile à voir même en cherchant bien sur mes lauriers

    je me demande où il est car j’ai vraiment tout examiné+++++

    alors ??????

  • Colette

    Merci pour vos précieuses informations. La bestiole a dû s’attaquer d’abord à des chèvrefeuilles mais je n’y ai pas prêté attention. J’ai commencé à me réveiller quand j’ai découvert mes jeunes pousses de framboisiers complètement grignotées. Depuis je chasse (toujours sur les framboisiers et maintenant des fraisiers) et j’ai traité aux nématodes mais c’est quand même très cher. Devrais-je recommencer en automne ? Merci de votre réponse

    • yves teste

      rien à voir ou presque

      j’ai essayé la glue , partant du principe que la bestiole la nuit vient de la terre et grimpe

      et bien rien attrapé du tout …

      qqun a une explication ???

      • Christian Auteur de l’article

        première question: est ce réellement des otiorhynques dans ce cas ? à vérifier. Ne sert ce pas des abeilles découpeuses (Megachile) découpe en rond.
        2eme question: est ce que votre plante ne touche pas le sol ailleurs que le tronc ? passage possible ?

    • Christian Auteur de l’article

      Oui les nématodes sont cher, je suis d’accord avec vous et oui il faudra probablement recommencer cet automne pour éliminer toutes les larves du sol.
      vous pouvez également traiter le soir avec du pyrèthre, vos végétaux attaqués, pour éliminer les adultes.

      • yves teste

        merci de votre réponse

        je ne crois pas qu’ils viennent autrement que par le tronc
        pour ce qui est des copines découpeuses je ne crois pas mais est ce que je peux poster des photos ??
        reste le pyrèthre ; je voulais éviter ; mais là je peux plus …

  • PIERRE

    Bonjour
    Je suis envahis de ces bêtes ,le soir vers 23h00 je fais la récolte : un carton de 60cm sur 60cm que je pose au pied d’un arbuste,
    Je secoue les branches de celui-ci au dessus du carton et récolte les incestes,
    Je pense diminuer la population pour rendre le traitement des larves plus faciles en fin d’été,

    cordialement

  • MAISONNETTE

    Bonjour ma fille a un olivier et hier on a trouvé dans l olivier une grosse chenille de 10 cm avec une carapace verte 2 petits yeux et une antenne au derrière je l ai photographié pourriez vous me dire ce que c est car on habite la campagne et on a jamais vu ça merci de me répondre

    • Christian Auteur de l’article

      Sans photo c’est dur à dire avec certitude, mais d’après votre description je dirais une chenille de sphinx mais je ne peux pas vous dire lequel exactement. envoyer une photo par le formulaire de la page « contact« 

  • MARIE

    Bonjour, je dois traiter mes lauriers mais au pied il y a des copeaux de bois, dois je les enlever avant de traiter ou puis je arroser le produit (nematodes anti vers blancs otiorrhynque) par dessus les copeaux ? Merci

    • Christian Auteur de l’article

      Dans l’idéale, pour être plus efficace et ne pas perdre un peu de nématodes dans le paillis, il vaudrait mieux retirer celui ci, arroser avec les nématodes et remettre le paillis par dessus. Si c’est vraiment un trop gros travail, je vous conseille de diluer les nématodes dans un volume d’eau plus important, d’arroser avec ça par dessus le paillis et après de re-arroser bien le paillis avec un jet d’eau afin de bien faire descendre les nématodes dans la terre en dessous.

  • Jocelyne Bougie

    Bonjour, je vis au Québec, Canada. J’ai deux Brugmansias un d’environ un mètre et l’autre 2 mètres. Le premier acheté en bouture que j’ai planté à mi-mai dernier dans mon jardin, l’autre qui m’a été donné croyant qu’il était mort, que j’ai coupé les branches car il était trop gros pour transporter que j’ai planté en début juin, celui-là a pris environ un mois avant de voir une feuille mangée dès son apparition.

    Depuis que j’ai planté le premier, il a grossit à vue d’œil et a beaucoup fleurit. Cependant, dès le début de la plantation, les feuilles sont trouées et mangées tout autour mais il a quand même fleurit avec de très belles fleurs à provision (je ne comprend pas). Même chose pour celui qu’on croyait mort, planté beaucoup plus loin que le premier, il a commencé avec des feuilles trouées dès le départ, celui là n’a pas fleurit mais il était presque que mort au départ. Je les ai empoter et rentré dans la maison pour l’hiver. Je me demande quoi faire pour les feuilles.

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour Jocelyne,

      si ils ont les feuilles trouées dès leurs départs, il doit probablement y avoir une chenille cachée sur la plante, ou dans la terre, et elle ronge les bourgeons et feuilles dès leurs sorties. Je vous conseille de faire une pulvérisation de bacillus thuringiensis sur toute la plante. C’est un produit naturel qui tue les chenilles sans causer de mal aux autres insectes des parages.

  • CélineL

    Bonjour,
    Mes Weigelia, mon olivier, mes rosiers, et d’autres encore, j’ai pleins d’arbres de ravagés. J’ai tenté le traitement avec des nématodes, mais à 15 euros le sachet et le nombres d’arbres qui sont touchés je ne m’en sort pas. Nous les avons trqués à la lampes de poches la nuit, nos arbres sont infestés.
    En plus des nématodes, que puis je faire contre les adultes? Vont ils continués d’attaquer en automne et hiver?
    Merci d’avance
    Céline

    • Christian Auteur de l’article

      les adultes d’otiorhynques ne survivent pas à l’hiver et meurent dès que le froid arrive, mais malheureusement ils auront pondu dans le sol avant. Pour traiter les larves dans le sol il n’y a que les nématodes en naturel et d’efficace. Pour les adultes sur les plantes vous pouvez essayer la décoction de tabac

      • yves teste

        deux questions , j’espère pertinentes

        combien de temps peux on conserver ses nématodes dans leur sachet

        deuxième : je suis dans le 93 peut on faire encore une application avnat l’hiver ??

        merci

        • Christian Auteur de l’article

          Bonjour Yves,
          Vous pouvez les conserver jusqu’à la date de conservation optimum indiquée sur votre emballage. Je ne peux pas vous dire plus précis, ça dépend de la date de mise en boite du produit. ça se conserve au frigo.
          Pour l’application, ça dépend de la température de votre sol. L’idéal étant qu’il soit au dessus de 10°c, donc dans une cours intérieur ça peut encore faire, mais en plein vent ou dans un coin à l’ombre je pense qu’il est trop tard, ça sera trop froid. Prenez la température de votre sol, une fois en matinée et une fois en fin d’après midi et vous serez fixé.

          • yves teste

            merci pour ces conseils

            il est donc trop tard

            on verra au printemps

            par contre les boites dans les T…et autres J… ne sont pas au frigo ….

  • Catherine Craplet

    Moi c’est une rose trémière qui est attaquée visiblement par l’otiorhynque. Si je vous envoie une photo, pourrez-vous me confirmer mon diagnostic ? J’ai d’autres fleurs et arbustes attaqués: marguerites, pensées, laurier tin etc. Mais c’est surtout la rose trémière qui trinque.
    Et, si tel est le cas, j’appliquerai vos conseils en traitant, je crois, avec des Nématodes, à moins que vous ayez d’autres traitements à me proposer (moins coûteux?)
    Merci de votre réponse rapide. Je suis en région lyonnaise et le printemps arrive à grands pas.

    Cordialement .

    Catchat

  • Lucille P.

    Bonjour,

    Mon prunus lusitanica est attaqué per des otiorhynques. J’ai eu le bonheur de le découvrir en me rendant dans la jardinerie où j’ai acheté l’abuste : les autres prunus sont également attaqués (Merci pour le cadeau).
    On m’a fourni un mélange « bio » à pulvériser sur le feuillage mais je ne l’ai pas encore utilisé. Pour le moment je « chasse » les intrus la nuit et je ferais un traitement du sol aux nématodes en Août.
    En revanche, j’ai d’autres plantes autour de ce prunus : photinia, azaléé du japon, bambou, chèvrefeuille, lierre; dois-je également traiter ces plantes?
    merci pour votre aide!

    Cordialement,
    lucille

    • Christian Auteur de l’article

      C’est inadmissible une chose pareil, c’est comme ça que la pyrale du buis c’est propagé. Ils sont 100% responsable, ne vous laisser pas faire. Vous pouvez faire une demande à votre jardinerie pour vous financer le produit contre les otiorhynques car ils en sont la cause. Avant, faites une photo de leurs plantes malades dans leur magasin et servez vous en comme appui pour les forcer à vous payer le produit. Argument photo + menace répression de fraude ou contrôle phytosanitaire et vous verrez qu’ils lâcheront.
      C’est quoi le « mélange bio » qu’ils vous ont vendu ?
      Vous avez bien raison de vous inquiéter, photinia, azaléé, chèvrefeuille et lierres sont des plantes que les otiorhynques adorent surtout le lierre et le photinia.

      • Blanchard

        J’ai , hélas , déjà vu cela dans la jardinerie proche de chez moi ; il y a un endroit dans leurs serres intitulé /  » le coin des bonnes affaires …..  » , où sont proposés des plantes et arbustes un peu défraîchis ou défleuris à prix très intéressant, j’y ai vu des élagnus dont les feuilles étaient complètement dentelées , aucun doute possible sur l’origine de leur état , comme bonne affaire , on fait mieux !

        • Christian Auteur de l’article

          Oui effectivement les « coins à bonnes affaires » comportent beaucoup plus de plantes à problèmes que les autres rayons. Il faut alors observer avec beaucoup plus de minuties les plantes et bien savoir détecter les problèmes possibles. Mais c’est également un rayon où on peut faire de super affaires avec des plantes juste défraichies ou même juste défleuries.

  • Corinne Di stefano

    Bonjour
    Les feuilles de mon forsythia sont toutes dentelées et il y a des petits grains noirs on m’a dit de le taillé. Il est sur mon balcon ds un grand pot
    Merci de me dire ce que je dous faire.

    • Christian Auteur de l’article

      Bonjour Corinne,

      Pour vous proposer un remède, il faudrait d’abord savoir par quoi il est attaqué. Posté moi une photo des feuilles attaquées par la page contact et j’essaierai de résoudre votre problème.

  • Joelle KAMIDIAN

    Bonjour,

    je viens de trouver votre site, mais malheureusement après avoir nettoyer les feuilles de mes plantes. En effet, j’ai un pot de menthe acheté depuis à peine un à deux mois maximum qui, depuis un moment, a ses feuilles complètement grignotées, plutôt par le milieu, et en même temps beaucoup de petites feuilles, petites pousses sèchent complètement, en brunissant, et je pense que sa croissance également est atteinte, car beaucoup de tiges ont poussé en longueur, mais avec des feuilles petites, qui se développent pas bien.
    La menthe est placée à côté d’un basilique en pot, acheté quelques mois avant elle, et qui commence, il me semble, à être également un peu attaqué. Les deux sont placées à un endroit où il y a plutôt beaucoup de soleil, et comme j’ai appris récemment que la menthe préférait un endroit assez frais et pas trop ensoleillée, je pensais la mettre dans un plus grand pot mais au jardin, mais après avoir lu votre article, je crains que, s’il s’agit bien de cet insecte, il attaque d’autres plantes dans le jardin… Merci par avance de votre éclairage

  • duport

    Bonjour,
    mes feuilles de lauriers sont perforées et sur la face interne on peut observer une pellicule de poudre rose et c’ est de cet endroit que les trous sont formés.
    Que me conseillez vous ?
    je vous remercie par avance.

    Cordialement
    JM Duport