Le Staphylin Noir (Ocypus olens) 39 commentaires


 

staphylin noir "le diable" insecte auxiliaire au jardinBonjour à toutes et à tous.

Tout d’abord je souhaite remercier Christian d’avoir accepté ma demande d’article invité et je vais essayer d’être à la hauteur.

Pour commencer, je vais me présenter : je m’appelle Yannick l’auteur du blog  Au potager bio et je suis un passionné d’environnement ; j’ai agrandi mon modeste potager afin d’obtenir une plus grande variété de fruits et légumes mais en axant ce dernier sur la diversité et la connaissance des petites bêtes qui sont les alliées de tout jardinier.

Comme précisé dans le titre, je vais vous présenter le staphylin noir que j’ai eu la chance de réussir à photographier ( car je ne suis pas un bon photographe ) et il faut avouer qu’il est bien difficile à observer ; il m’a beaucoup intrigué face à ses caractéristiques et sa grande utilité écologique.

Présentation et identification

 

Le Staphylin noir aussi appelé « le diable » (Staphylinus olens ou ocypus olens) est une des principales espèces du genre Staphylinus. Il en existe de différentes tailles pouvant être comprises entre 6 et 30 millimètres de longueur.

A savoir qu’il existe une multitude d’espèces différentes, près de 2000 en Europe possédant des caractéristiques propres à chacune d’entre elle avec des couleurs variées et vivant de différentes manières.

Comment l’identifier ?

  • Il possède des antennes roussâtres aux extrémités
  • Son abdomen est allongé et se termine par des cerques en forme de crochets
  • Lorsqu’il se sent menacé, il relève son train arrière un peu comme un scorpion mais rassurons nous il ne peut pas piquer !

 

Pourquoi cette position de défense ?

  • Lorsqu’il se sent en danger, il dégage une forte odeur provenant de deux glandes blanches situées à l’extrémité de son abdomen. Petite photo de Barbol pour illustrer tout cela :

 

 staphylin noir "le diable" insecte auxiliaire au jardin

 

Comment l’attirer ?

 

Nous pouvons le rencontrer un peu partout en France mais surtout dans les forêts, les haies, mais aussi dans les jardins avec certaines conditions qui sont les suivantes et qui favorisent leurs abris pour passer l’hiver :

  • Une pierre plate
  • Des petites planches
  • Une tuile
  • Un tas de déchets végétaux
  • Le compostage de surface (pas totalement décomposé)
  • Quelques hautes herbes au pied d’une haie
  • Un tas de feuilles mortes ou du bois en décomposition

 

Quelle est sa fonction écologique ?

 

Il possède une double fonction écologique car dans un premier temps, en cherchant sa nourriture, il aère le sol en se nourrissant de la matière en décomposition utile au compost entrant ainsi dans le recyclage de la nécromasse. Et sa deuxième grande fonction que tout jardinier appréciera à sa juste valeur est qu’il est un prédateur redoutable contre les pucerons, les acariens, les cochenilles, les mouches, les petites limaces…

Reproduction

 

Il est actif entre avril et octobre. Les femelles sont fécondées au printemps et pondent leurs œufs un peu en dessous de la surface de la terre. Ensuite, les larves éclosent rapidement et muent 3 fois, puis se nymphosent sous terre. Le développement dure près de 3 mois et cette espèce ne connaît qu’une seule génération par an.

Pour conclure

 

Comme nous pouvons le constater, le staphylin noir possède une grande utilité écologique et peut être qualifié d’auxiliaire à part entière mais attention malgré tout car il n’hésite pas à mordre ceux qui essaient de les attraper.

De plus, son observation n’est vraiment pas facile car il est très rapide et vit souvent caché, en bref j’ai eu beaucoup de chance.

Je vous remercie de m’avoir lu et j’espère que cet article vous a plu. Pour ma part j’ai pris beaucoup de plaisir dans mes recherches et dans la rédaction de celui-ci ; et encore merci à Christian de me publier.

Voici d’autres articles qui devraient aussi vous plaire:

Recherches ayant accédé ici:

  • staphylin noir
  • staphylinus olens
  • staphylin
  • ocypus olens
  • ocypus olens dangereux
Vous avez aimé cet article? Partagez le sur Twitter, sur Facebook ou par mail en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous ! Merci d'avance.
Inscrivez vous et recevez un cadeau de bienvenue
Inscrivez vous ici pour être informé en priorité, par mail, des dernières actualités du site et recevoir ce guide gratuit en cadeau de bienvenue


A propos de Christian

Consultant Jardin & Espace verts - Maître Composteur - Passionné de plantes et insectes - Pour un jardin naturel et un sol fertil - de formation agronomique J'ai été pépiniéristes durant 25 ans avec 5 ans paysagiste.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

39 commentaires sur “Le Staphylin Noir (Ocypus olens)

  • Sandra

    L’animal est horrible! Digne d’un 11 septembre! Pour moi, je ne risque pas de me faire mordre. Si je le vois je le laisse tranquille, promis. J’avoue avoir passé des heures les mains dans la terre, sans jamais avoir vu cette petite bête. Merci pour cette découverte.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Sandra et merci d’être passée.

      Quelle drôle de comparaison. Un 11 septembre ? Ce sont bien des hommes qui ont fait ça et pas des bêtes. Les bêtes ne sont pas arrivés à ce point là de la bêtises ( même si ce mot a pour racine « bête »).
      Ici, ce n’est qu’une petite bête, il n’y a rien à craindre. De plus cet insecte auxiliaire est bien utile aux jardins.

  • Pingback: Le Staphylin Noir (Ocypus olens)

  • HERVOUET

    bonjour
    je viens de jouer avec un de 4cm, en pensant que c’était un petit scorpion ! (ce que j’ai benoitement expliqué à mes enfants)

    Mais grâce à ton article, je suis déjà plus savant, et heureux d’avoir laissé en vie cette bestiole bien utile.

  • Eveline

    J’ai trouvé ce staphylin noir dans la véranda la nuit (avec un pan de mur en pierre où il devait se cacher), j’ai eu peur et je l’ai écrasé et le regrette vivement après avoir lu votre article….

  • MAPAT

    Bonjour, j’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt ! je ne connaissais pas le staphylin et j’étais assise sur ma terrasse quand un s’est approché de moi avec son arrière train redressé et j’ai eu peur en me demandant ce que c’était ? Grace à vos commentaires je sais que c’est utile pour la nature merci beaucoup

  • achahbar

    Bonjour à tous
    Je suis soulagée après vous avoir lu car plusieurs de ces horribles insectes ont préféré rentrer chez moi au lieu de rester dans le jardin malheureusement pour eux
    Ils finissent ecrabouiller 😉
    Ils ont un aspect tellement effrayant berk
    Même en ayant mis du répulsif il continue de rentrer que faire
    Car je ne peux me contrôler il finiront tous écraser

  • hamel Catherine

    Ce matin dans la douche, j’ai eu la surprise d’en voir un énorme ^^’. Puis devant ma porte, à peine cinq minutes, un autre est venue me rendre visite. Tout aussi gros voir même plus !!! Pour ma part, avec la fréquence à laquelle je les trouve sur mon chemin depuis des années, j’ai du mal à penser qu’il soit difficile à observer, en Normandie tout du moins ^^.

  • ludovic

    bonjour, j’en trouve régulièrement dans ma maison , à raison de 1 par jours environ ! et c’est de pire en pire ( ce soir 3 ! ) il s’agit exactement de cet insecte ! c’est très désagréable, je ne sais absolument pas comment il rentre à l’inéterieur et je commence à me demander si ils peuvent provenir du terreau que j’ai dans 2 plantes verte du salon ??
    Merci pour vos réponses.

  • marie

    Bonjour, je vous remercie pour cet article sur ce petit « diable » qui a croisé mon chemin il y a peu. et je ne savais qui il était. Étrange animal fourmi/scorpion… C’est toujours intéressant de savoir qui sont ces hôtes de nos jardins et connaître leur utilité.
    Alors merci encore d’exister et continuez

    Bonne journée, Marie

  • vanessa

    Bonjour,

    Ce matin nous avons découvert cet étrange insecte.Je n’en avait jamais vu.Il était dans ma maison,j’ai pris deux cuillère pour l’attraper et l’ai ensuite mis dans un bocal pour l’observer et savoir qui il était.Merci pour votre article,grâce à vous nous savons qu’il n’ai pas dangereux et au contraire très utile.Nous l’avons libérer dans les rosiers ,il pourra mangé les pucerons.

    Merci.

    Bonne journée.
    Vanessa.

  • Gwen

    Bonjour,
    Merci pour votre Blog que je découvre et que j’aime et pour cet article super intéressant!!!! j’habite en Bretagne et ces petits insectes j’en ai très souvent qui rentrent dans ma maison… je ne dirais pas tous les jours mais très très souvent!!! du coup j’ai du mal à croire que ce soit difficile de les rencontrer!!!! ayant vécu en Afrique j’ai toujours pensé qu’ils étaient de la famille des scorpions… du coup très peur d’eux mais je n’en ai jamais tué!!! je me suis arrangée pour qu’ils trouvent la porte de sortie mais pas une mince affaire!!!! j’ai appris grâce a vous qu’ils avaient des ailes!!! je n’aurai jamais cru!!! pourquoi cherchent ils à rentrer dans les maisons alors qu’ils vivent dehors voir sous la terre ou sous les pierres!!!! y a t il une raison en rapport avec ma maison? je vous souhaite une excellente journée et une très bonne continuation.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Gwen,
      je voie plusieurs raisons possible à leurs entrées dans la maison:
      – vous avez peut être un compost ou un massif couvert de paillage près de votre entrée.
      – vous avez une baie vitrée avec des insectes morts au pied et ça les attirent (ils adorent ça)
      – l’automne est leur saison de reproduction donc les mâles courent dans tous les sens et les femelles cherchent des coins sombres et frais pour aller pondre leurs œufs.

      voilà quelques pistes de réflexion.
      Mais sachez que c’est très bon signe pour votre jardin d’avoir autant de staphylins.

  • Chesnais

    Merci pour vos explications… Ce soir nous étions 17 dans une salle pour faire de la zumba… On a vu cet insecte… Il nous a fait peur car inconnu pour nous toutes.. Je l ai pris avec la pelle et mis dans l herbe dehors… Heureusement on a pensé que c était le mieux.. Il était beurk…. On avait envi de le tuer et comme la plupart des filles aiment la nature on la libérer.. Ouf heureusement car j aurai été ennuyée car en rentrant j’ai consulté votre blog pour en savoir plus…. Je suis contente d avoir été courageuse et de l avoir remis dehors mdr… Merci a vous a bientôt…

  • Mathey

    Bonsoir, j’aimerais savoir si cet insecte lorsqu’il « mords », peux laisser des marques ? Je vis dans une petite ville (considérée comme « campagne) en rez de chaussée (espace vert au ras de ma terrasse), et un de mes chats très joueur se fait régulèrement piquer au niveau des oreilles (sur la tête aussi) ; ça lui fait comme des points rouges un peu enflés. Cet été, j’ai dû la faire soigner plusieurs fois car ça revient fréquement.
    Je me demande si cet insecte n’est pas la cause ? !
    Je n’en avais jamais vu avant et nous sommes le 22 décembre 2016. D’après ce que j’ai lu, celui qui est arrivé ce soir sur ma terrasse doit être déboussolé !
    Si vous avez des informations sur le sujet, je suis preneuse !