« A la Sainte Catherine, tout bois prend racines. » 2 commentaires


 Aujourd’hui c’est la Sainte Catherine et tout le monde parle de planter.Plantation

La belle aubaine pour les jardineries.

Mais attention la Ste Catherine n’est pas un jour de miracle qui fait pousser des racines comme par enchantement, à tout ce qu’on met en terre ce jour-là.

On est juste dans une période qui n’est pas trop chaude, ni trop froide, qui permet de transplanter des arbres ou arbustes dans de bonnes conditions. Les caduques ont perdu leurs feuilles et sont rentrés en dormance ; c’est le moment idéal pour les transplanter sans trop les perturber.

Vous pouvez aussi faire, en pleine terre, des boutures de bois, c’est-à-dire des boutures de tiges bien lignifiées. Ce sont les tiges de 1 ou 2 ans. Par exemple, ça marche très bien en ce moment pour les cassis et les groseilles.

Ne vous précipitez pas chez votre pépiniériste préféré pour autant, vous avez tout votre temps jusqu’aux fortes gelées pour planter et vous aurez encore un délai supplémentaire en février mars.

Mais de nos jours, avec les arbres et arbustes en pot, ce dicton devient caduque (comme les arbres) car vous pouvez les planter quasiment toute l’année !

Voici d’autres articles qui devraient aussi vous plaire:

Vous avez aimé cet article? Partagez le sur Twitter, sur Facebook ou par mail en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous ! Merci d'avance.
Inscrivez vous et recevez un cadeau de bienvenue
Inscrivez vous ici pour être informé en priorité, par mail, des dernières actualités du site et recevoir ce guide gratuit en cadeau de bienvenue


A propos de Christian

Consultant Jardin & Espace verts - Maître Composteur - Passionné de plantes et insectes - Pour un jardin naturel et un sol fertil - de formation agronomique J'ai été pépiniéristes durant 25 ans avec 5 ans paysagiste.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “« A la Sainte Catherine, tout bois prend racines. »

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour et bienvenue,

      commencez par couper le lierre à la base des « sapinettes » pour l’empêcher de monter, puis paillez (5 à 10 cm) le dessous de votre haie avec de la tonte de gazon jusque contre les troncs. Il faut renouveler ce paillage dès qu’il a tendance à disparaitre. le lierre a horreur du paillage frais et disparait peu à peu. Pour faire un massif, avec cette méthode, j’ai moi même éradiqué 50 m² de lierre très vivace en moins d’un an et sans en arracher le moindre bout. Ca marche très bien à conditions de tenir le paillage permanent. Il faut en mettre assez pour occulter le lierre mais attention tout de même à ne pas trop en mettre car ça risque de fermenter et sentir mauvais.