Faire son engrais liquide. 96 commentaires


 

Les plantes en pots ont besoins de nourriture, que se soit des plantes d’intérieur ou d’extérieur. En pleine terre, si vous épandez du compost ou du fumier en surface, les eaux de pluies et d’arrosages se chargent de véhiculer les éléments nutritifs vers les racines des plantes. En pot, il est très difficile de mettre assez de compost en surfaçage pour nourrir réellement vos plantes. Souvent les pots sont déjà bien remplis par les plantes elles même et on ne peut même pas en mettre du tout.

La solution est de donner régulièrement de l’engrais liquide, mais voilà les engrais liquides reviennent cher et ce sont souvent des engrais chimiques. On trouve maintenant des engrais liquides à bases de produits naturels, estampillés « BIO » mais ils sont encore plus cher que les autres. Encore une aberration de notre monde : les produits extraits des déchets agroalimentaires ou agricoles sont vendus plus cher que les produits fabriqués avec des éléments chimiques et artificiels. Allez comprendre.

 

Bon, revenons à notre engrais liquide naturel.

Si vous avez besoin d’engrais liquide et que vous faites un compost, je vous donne une solution pour vous faire votre propre engrais 100% naturel.

 

Pour faire votre engrais liquide 100% naturel, il vous faut :
· 1 seau en plastique
· du compost
· et de l’eau

 

 

Vous mettez dans votre seau 1 volume de compost pour 1 volume d’eau. Par exemple 5 litres de compost et 5 litres d’eau pour un seau de 10 litres. Vous laissez macérer 24 heures et vous filtrez.

Et  voilà votre engrais est prêt. Simple non ?

 

Pour l’utiliser, soit vous en mettez régulièrement 10% dans vos eaux d’arrosages, soit vous pouvez en mettre une dose pure dans les pots à conditions que ceux-ci ont bien été arrosés auparavant.

 

Pour filtrer votre décoction de compost, je vous conseille de le faire en deux fois avec deux filtres différents : un grossier et un beaucoup plus fin.

 

Personnellement j’arrose mes pots avec des doses pures et je n’ai jamais brûlé de plante.

 

 

 

Vous pouvez aussi vous servir de cet engrais pour nourrir les plantes en pleine terre au jardin ou au potager. Ca leur donne un coup d’énergie instantané et leur redonne une belle couleur de feuillage.

 

 

 

Une fois filtré, ne jetez pas le compost restant, il peut servir de paillage à d’autres plantes.

 

 

Voici d’autres articles qui devraient aussi vous plaire:

Recherches ayant accédé ici:

  • engrais liquide
  • faire son engrais
  • engrais liquide bio
  • FABRIQUER ENGRAIS LIQUIDE
  • fabriquer son engrais
Vous avez aimé cet article? Partagez le sur Twitter, sur Facebook ou par mail en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous ! Merci d'avance.
Inscrivez vous et recevez un cadeau de bienvenue
Inscrivez vous ici pour être informé en priorité, par mail, des dernières actualités du site et recevoir ce guide gratuit en cadeau de bienvenue


A propos Christian

Consultant Jardin & Espace verts - Maître Composteur - Passionné de plantes et insectes - Pour un jardin naturel et un sol fertil - de formation agronomique J'ai été pépiniéristes durant 25 ans avec 5 ans paysagiste.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

96 commentaires sur “Faire son engrais liquide.

    • Christian Auteur du billet

      je n’ai pas testé mais je pense que ça risque de fermenter, à moins de le garder au frais. Personnellement j’en fais peu à la fois et l’utilise de suite. Il est possible d’avoir du compost toute l’année alors pourquoi vouloir stocker ?

  • Jean

    Excellent, tout simple mais fallait y penser. Par contre, cela doit être un tout petit peu moins efficace que du simple compost étant donné le filtrage.. ? Et je suis du même avis que toi, je suis agacé de voir que les produits naturels, issus de déchets agricoles soient plus chers que les produits chimiques…c’est le monde à l’envers et la loi du capitalisme agricole…

    • Christian

      c’est sur, sur des massifs autant mettre du compost direct, mais pour des plantes en pots on amène plus de nutriments pour le volume. Et puis en régle générale l’engrais liquide c’est plutôt pour des pots ou bacs.

      Cet engrais liquide a tout de même un effet plus rapide que du compost mis en surface.

      • amor

        même avec le filtrage je ne pense pas qu’il perdra sa qualité nutritive du fait qu’il a été macéré pendant 24 h, ce qui permet de garder tous ces oligoéléments.

        • Christian Auteur du billet

          Le filtrage n’est pas fait pour enlever les qualités de cet engrais liquide mais pour retirer les grosses impuretés qui gêneraient par la suite.

  • Olivier

    Très intéressant, mais existe-t-il une sorte d’engrais naturel pour ceux qui habitent en appartement (qu’on peut conserver un minimum)? car vivant à Bruxelles, j’ai pas de composte et mes plants de Goji aimeraient certainement recevoir un petit coup de boost naturel de temps en temps 🙂

    • Christian

      Bonjour Olivier,

      Bien sur que ça existe. On peut trouver de l’engrais liquide naturel (utilisable en bio) en jardinerie. Pour ta production de goji, je te conseille de prendre un engrais à tomates (qui privilégie la formation de fleurs et fruits).

      ça pousse bien les goji, en appartement ?

    • Christian Auteur du billet

      Merci pour ces compliments, ca fait plaisir et n’hésite pas à venir poser tes questions si tu as besoin, je t’aiderai volontier pour avoir un meilleur jardin.

  • Pingback: Culture hydroponique.

  • jb

    Dans la série on teste des trucs je m’y colle,
    je viens de tomber sur le post pour la creation d’engrais liquide,
    je vais tester avec du terreau de mon lombricomposteur

    par contre j’avais déjà essayé avec une autre méthode mais le résultat n’est pas au rdv:
    toujours a l ‘aide du lombricomposteur, je récupère le jus de vers
    je l’ai ajouté directement à l’eau pour mon système hydroponique mais les tests faits sur les salades donnent un truc assez bizarre, elles montent en hauteur mais ne font presque pas de feuilles je pense qu il y a donc des carences avec seulement le jus de vers, carences que je vais sans doute apporter en faisant la méthode de Christian.

    Quelqu’un a-t-ildéjà fait ce genre d expériences ?

    Je vais ré-essayer avec mon terreau de lombricomposteur et tester la méthode de Christian

    • Christian Auteur du billet

      je pense que si tes salades montent en ne faisant que très peu de feuilles, c’est probablement un problème de lumière et non d’engrais.

      • Jb

        Ce n est en effet pas très lumineux j ai laissé le système sans lumière directe je viens de mettre une lampe eco au dessus de mes plants ( concombres à partir d une graine, 4 gourmand de tomate cerise et 1 pot avec une graine de tomate russe qui monte qui monte)
        Attendons quelques jours pour voir si ça s améliore avec la lumière,
        Merci Christian je n y aurai pas pensé
        En tout cas si je peux utiliser mon jus de vers comme engrais en hydro ca me paraît un bon compromis , l idée est de les replanter en pleine terre une fois que les plans sont bien partis

  • Nadine

    Bonjour,
    En fait, peut-on dire que c’est un purin de compost ?
    je n’ai pas de compost, je suis en appartement, mais un lombricomposteur me tente de plus en plus, c’est les vers que je dois trouver, il doit bien en avoir en Belgique, petit, petit, petit 😉
    Merci pour ce que vous faite Christian c’est super ce partage.

    Nadine

    • Christian @ conseils jardinage

      Bonjour Nadine,

      Non ce n’est pas un purin de compost. Le purin est quelque chose de fermenté. Là on ne laisse pas fermenter le mélange, c’est juste une macération.
      Pour votre lombricomposteur, prenez des vers dans un tas de compost chez quelqu’un, ça ira bien. Il faut prendre les vers qui sont asssez court et bien rouge. Il en faut au moins 500 gr.
      Bonne chasse aux vers.

  • François@Rosiers

    Merci pour cet article. C’est toujours utile de pouvoir faire son engrais surtout que là la solution est totalement naturelle et vraiment simple à mettre en oeuvre.
    Après, pour ceux qui n’ont pas le temps de faire leur engrais eux même il est toujours possible de l’acheter tout fait.

    En tout cas le blog est bien sympa !

    • Christian Auteur du billet

      Bienvenue François,

      Si on a le temps d’aller acheter dans les magasins de jardinage, on a le temps de faire se genre de préparation. C’est très rapide. Tout est question de choix. De nombreuses personnes gaspillent l’énergie (compost, terreau, engrais..) qui leur est fournie directement par leur jardin et vont acheter la même chose en magasin. C’est absurde et mauvais pour l’écosystème.

  • sidahmed

    merci christ.
    a propos de l’ajout du liquide à un systeme hydroponique, est ce que ça marchera vraiment bien , c’est à dire du hydro 100% Liquide de compost ou de lombricompostage.
    je suis interresse a ce sujet car je fais des recherches dessus…

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Sidahmed,

      le jus de compost peut probablement faire, mais je pense que le thé de lombricompost est un peu fort pour le mettre à 100%.

      • sidahmed

        merci pour ta rapide reponse christian
        j’ai déjà fait quelque recherches sur la technique ddite VERMIPONIC c’est un melange entre la hydroPonie et l’extraction des nutriments d’un elevage de ver de terre ou plutot d’un lobricompostage … les études se varies mais il semble que ces liquides son assez riches a rendre un systeme hydro totalement indépendant en nouriture…
        quel est votre avis ??

  • Marcus

    Bonjour Christian!
    Moi je veux entreprendr le jardin bio comme prof. Car chez nous (Afrique, Bénin), la culture de contre saison est la plus rentable. Mais la seule chose ki me tétruit est les criqués ki coupe mes jeunes plante de tomate.
    Que faire sans insecticide chimique?

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour Marcus,

      Avec les insectes phytophages ( qui mange les végétaux ) il n’y a que deux solutions: soit les tuer soit les repousser par une solution répulsive. Je te propose la deuxième. Essaies de faire une décoction d’ail et piment, en pulvérisant ça sur tes plants de tomate, ça pourrait bien déplaire aux criquets.

      Quel que soit ton résultat, je suis intéressé par un retour d’expérience, tiens moi au courant.

      merci

      • Marcus

        Merci infiniment Christian!
        Je ferais comme tu a conseillé et te donnerai le resultat.
        Christian! J’ai un petit recette d’engrais liquide tèlement éficace que je voudrais savoi si ça ne me sort pas du rang des jardinier bio:
        L’urine humaine fermer dans un recipiant plastique pandant 21 jour diluer de cette doze; 1L d’urine pour 9L d’eau à versser 0,5L a 10cm de chaque plante soit 1L entre deux plantes en culture de plain terre.
        C’est chic?

          • Marcus

            Merci bien!
            Stoker l’urine pandant 21 jour ou meme plus, la rend plus concentré en uré. Et moi même je les stoker plus ke les 21 jour! Ce qui a faire quelle peux brulé facilmen les racines! Et c’est ça ki caratérise sa dilution a ce nivo. Si non, l’urine directe sans fermanté sur la plante ne la tue pas!
            Ou veux tu espérimanté ?

      • Emilio

        ail piment ET savon qui sert de fixateur sur les feuilles.
        Une autre solution derivee de ce repulsif est une methode traditionnelle de permaculture , l association des plantes. pour les tomates il y a le basilic et l oeillet d Inde > Pour les mouches blanches surtout. Pour le mildiou dont la proliferation demande 2 facteurs important> chaleur et humidite , le bicarbonate de soude.
        Pour les criquets … a voir , un filet maille fine sur les tomates ?

  • Marcus

    En fesant la composition, pour voir sa force, faite le dans de l’eau un peux salle (de couleur grise ou marron). Vous verai la couleur de l’eau noissira légerement, alor que l’urine directe n’a pas cette éffet.

      • sidahmed

        bonjour marcus , christian et toute l’équipe…
        je suis déjà en ce moment sur l’idée d’utiliser l’urine … jusque maintenant je le trouve efficace meme sur une culture en hydro + compost… je veux entrer en contacte avec toi marcus our voir tes resultats…
        pour les sauterelles je pense que tu peux le surmonter en cachant tes plantes sous abris (filets)…

        • Marcus

          Bonjour Sidahmed!
          Je te remerci pour le conseille contre les sauterel. Je ferai pilé de la feuille de neem que j’arroserais sur tout le parterre et en suite je ferai piler de l’ail et du piment fort disoude dans de l’eau tiède. Une foie refroidir, je pulvériserais sur les plantes comme Christian a dit. Je fais une culture de tomate en plain terre, je ne pourai tout couvrir de filet.
          Et pour l’urine, celle fermenté pour une vintaine de jour est plus fort évicas et plus toxique. Car l’odeur est piquante. Fais attantion en le mélangent ou porte carrement des lunettes et un cache nez. Et ne le dévers pa au pied des plantes (a 10cm). 3jour après l’application tu me dira mieux.
          La plante grandira 5cm en 3 jour.
          Ou ne pas fermenté l’urine et le melanger avec le lombricompost sans les lombrics bien sur et arroser les plantes avec.
          Cou de foué!!!

          • sidahmed

            salut marcus;
            moi j’ai essayer avec le basilic + et la menthe , j’ai arroser pour un cycle de 2 a 3 / semaine… alors le resultat est si remacable malgrais que nous sommes en période de froid et verglas (en algerie)… dit marcus de quel pays vous etes ??

  • Marcus

    Bonjour mon cher Christian!
    Je te remerci pour le cadeau de noël!
    Le perre noël na pas mal choisir ce cadeau pour moi!
    Car Je suis fils de guérisseur et jardinier!
    Heureus année a toi Christian, plain de bonne chose pour toi et ta famille!

  • grassart kim

    bonjour. Je viens de faire l’acquisition d’une maison et en tant que femme seule avec 3 enfants je me retrouve confrontée à certaines difficultés de jardinage. Pourriez vous me dire quelles sont les solutions pour créer une haie afin d’éviter un vis à vis de la route sur mon chez moi. Cela dit je parle de haie qui me donnera le moins de travail possible. Je pense à mes vieux jours, à la hauteur, à la grosseur des branches etc…..Merci pour les renseignements.

  • jean

    bonjour
    en faisant une recherche, j’ai croisé la route de votre blog et je me permets de vous demander un conseil.
    un paysan m’a donné du fumier de mouton et m’a conseillé de le faire tremper dans l’eau.j’ai fait un fut moitié eau moitié fumier.
    mai je me demande si je n’ai pas intéret a diluer le jus obtenu avant d’arroser les plantes avec…..qu’en pensez vous?
    merci d’avance
    jean

    • Christian

      Bonsoir Jean
      et bienvenue

      Oui vous avez tout à fait raison, il faut diluer avant sinon vous risquez de brûler les plantes jeunes. En plus ça ne sert à rien d’en mettre beaucoup à la fois et qui plus est c’est très soluble donc lessivable par la moindre pluie donc si les plantes n’ingèrent pas tout, à la moindre pluie ça part tout dans la nappe phréatique. Une dilution 10% me parait raisonnable.

  • jean

    BONJOUR
    merci beaucoup pour la réponse, j’avais dilué à 1 pour 10.
    le résultat est bluffant, j’ai des plantes qui ont poussée ou fleuries dans la nuit. quand au lessivage, je suis entre aix et marseille…..alors les pluies…….suffit pas d’y penser ou de claquer les doigts.
    en revanche j’ai vu qlq part que grâce à la dilution et même en diluant un peu plus on peut en rajouter tous les moi pendant la belle saison
    à la prochaine
    jean

    • Christian Auteur du billet

      Vous avez probablement trop d’azote dans votre sol, soit du à un apport d’engrais mal choisi, soit à un apport trop important de compost trop riche.
      Vous pouvez résoudre le problème en plantant des plantes gourmandes en azote aux pieds de vos tomates, genre salades ou choux ( des plantes à feuilles).

    • Christian Auteur du billet

      Je pense qu’il est trop tard pour mettre de la potasse à vos tomates, ça ne changera rien.
      Vous pouvez mettre des radis mais il ne pomperont pas beaucoup d’azote, mais c’est mieux que rien.

  • FARIDA

    Bonjour,
    je suis désespérée par mes choux (blancs et rouges). Ils sont infestés par les « gendarmes)rien ne subsiste. J’ai fait une deuxième plantation , j’ai traité au savon noir, on m’avait dit aussi de mettre des poignées de sauge dessus . Rien n’y fait. La première plantation a complètement pourri et j’ai dû l’arracher. Que faire ?
    merci pour vous conseils judicieux

  • FARIDA

    J’ai testé ceci: j’ai mis régulièrement des feuilles de menthe et de sauge que je renouvelais à chaque fois qu’elles séchaient. Apparemment les choux reprennent vie, à moins que ce soit les pluies presque incessantes qui chassent ces petites bestioles. En tous cas merci pour le conseil. Je le note pour la prochaine fois ou si l’attaque reprend

  • Vahé

    Bonjour. Quand doit-on retourner la terre avant l’hiver? j’ai un composteur je l’ai démarré depuis 1 mois quand je pourrai me servir du compost j’ai mis des vers de terre à l’intérieur faut-il mettre autre chose
    Merci Christian de bien vouloir me répondre

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      Vous n’êtes pas obligé de retourner la terre, ça dépend de votre mode cultural. Sinon, en règle général, le labour se pratique entre décembre et fin février, c’est là ou ça fait le moins de dégâts.
      Pour votre compost, ça dépend aussi de votre façon de faire et des apports. Pour avoir un bon compost, ça peut varier de 4 à 12 mois. Normalement si votre compost est en contact direct avec le sol, vous n’avez pas à y apporter quoi que ce soit (mise à part les ingrédient à décomposer). Les micro-organismes y viendront d’eux même (même les vers).

  • Vahé

    Bonjour
    Merçi pour votre réponse mon composteur est en direct avec le sol vous me dites que tout dépend des apports quand attendez-vous par là. Merci pour votre réponse

    • Christian Auteur du billet

      Si vous faites des apports équilibrés en carbone et azote ( le fameux rapport C/N)et que l’humidité et l’aération sont bonnes et que la quantité apportée est suffisante, avec 2 ou 3 retournements votre compost sera près très rapidement.
      Par contre si vous apportez que de la matière sèche, ou que vous apportez très peu à la fois, vous mettrez longtemps pour obtenir du compost.
      En résumé, tout dépend de la quantité et de la qualité des apports.

  • Vahé

    J’ai oublié de vous dire que la surface de mon potager est de 600M2 à part le compost il me semble difficile de faire du purin d’ortie pour cette grande surface.Merçi

    • Christian Auteur du billet

      Pour les purins, il n’y a pas besoin d’en mettre des tonnes. Un pulvérisateur de 20 litres avec dedans un mélange à 20% de purin suffit amplement pour un jardin de 600 M², ce qui ne fait que 4 litres de purin.

  • Ramarozatovo

    Bonjour!
    Je vous remercie pour ces précieuse infos; Je suis en cours de documentation sur l’hydroponie et la question qui me reste la plus flou c’est la solution nutritive pour mes plantes. Est ce jus de composte marche très bien en hydroponie? Si oui, à quel volume de jus pour un volume d’eau; Si non, comment pourrais-je faire pour créer ma propre solution nutritive?

    Merci!

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      je n’ai jamais fait d’hydroponie donc je ne connais pas trop les problèmes techniques du aux engrais mais je pense qu’un dosage de cet engrais de compost à 0.5% pourrait faire l’affaire.

  • DAMAS

    Bonjour Christian.
    Merci pour votre disponibilité et vos conseils utiles. Christian, je veux faire dans l’hydroponie, sachant que le circuit de circulation d’eau est un circuit fermé, pour une cuvette de 1000 litres d’eau, quelle quantité de d’engrais liquide il faut y mettre et combien de fois par semaine ?..Merci.
    Considération…

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      Tout dépend de ce que vous cultivez et de la qualité du compost de départ. Un dosage de 5 litres pour 1000 me parait bien. La fréquence des apports dépend de la quantité de végétation qui pompe les nutriments.

    • Christian Auteur du billet

      Bonjour,
      les variations de ph et d’EC sont omniprésentes quand on rajoute un engrais liquide quel qu’il soit, quelle que soit sa concentration. Ici l’engrais fabriqué est très dilué et le compost au départ n’est pas très chargé en éléments fertilisants (par rapport à un engrais chimique liquide) donc je ne pense pas que ça fasse varier l’EC ni le ph de façon significative.

  • van eyll Benoit

    Bonjour,
    J’ai vu une technique semblable à la vôtre, la différence , c’est qu’il utilisait un sac en toile de jute , dans lequel il y avait installer son compost, qu’il plongeait dans l’eau durant 24h avec un bulleur . Je me permet de vous partager cette méthode , je pense que vous y gagnerez en temps et en énergie, surtout dans la partie filtrage .
    Bonne continuation ,
    Benoit

    • Christian Auteur du billet

      Oui je connais la technique. Je le fais également avec des sacs à pommes de terre ( je trouve que les sacs en toile de jute freinent trop le brassage). Le bulleur permet un brassage constant et également de garder le milieu aérobie, ce qui conserve les mycorhizes ( champignons ) et les bactéries aérobies. En fin de compte on obtient un engrais liquide naturel plus vivant.